Page 1 sur 5 123 ... Dernière >>
Affichage des résultats 1 à 10 sur 48
  1. #1
    Manager à l'anglaise Avatar de Gallarno
    Date d'inscription
    September 2006
    Localisation
    Between nowhere and goodbye
    Messages
    15 806

    Mondial 2018 : le bilan

    Allez, comme il y a 4 ans, je me lance sur ce topic aux petits airs de Téléfoot de la grande époque :


    Les 5 meilleurs matches (niveau de jeu global sur le pré) :

    1. Belgique-Brésil 2-1 : une 2ème MT irrespirable avec une action chaude toutes les deux minutes et un niveau technique digne d'un grand match de Champions.
    2. France-Belgique 1-0 : le match le plus compliqué des champions du monde. Un game de costauds qui aurait pu basculer d'un côté ou de l'autre.
    3. Espagne-Portugal 3-3 : le duel fratricide ibérique aura été LE thriller de la phase de poules
    4. France-Croatie 4-2 : finale à laquelle ses 6 buts donnent un air plus ouvert que ce qu'elle n'a été, mais de bonne facture tout de même
    5. Mexique-Allemagne 1-0 : la 1ère sensation du Mondial, gros match de la Tri et de la révélation Lozano


    Les 5 meilleures équipes (niveau de jeu atteint en phase éliminatoire):

    1. France - hommage aux vainqueurs qui l'ont mérité (de peu)
    2. Brésil - ils n'ont pas été vernis de perdre face aux Belges au vu de leurs énormes occasions et de 1-2 pénos qui auraient pu être sifflés. Avant ça, ils s'étaient défaits sans trop sourciller d'une opposition pas évidente (Suisse, Serbie, Mexique)
    3. Belgique - peut-être l'équipe la plus équilibrée/complète du tournoi. Sa capacité à jouer indifféremment à 3 ou 4 derrière en a aussi fait l'équipe la plus flexible, ce qui s'est révélé utile à 0-2 contre les Jap'. A probablement manqué d'un poil d'expérience contre des Bleus de combat, et devrait revenir plus fort dans 2-4 ans.
    4. Uruguay - toujours aussi chiant à jouer, mais désormais plus technique qu'avant au milieu, ce qui lui permet de proposer autre chose que de défendre avec une grinta de chien errant. Et le duo Cavani-Suarez est probablement la meilleure paire d'attaquants actuelle chez les sélections nationales.
    5. Croatie - grand tournoi pour une petite nation qui a su (enfin) maximiser les possibilités de sa génération dorée.


    Les 5 plus beaux buts (totalement subjectif, prime aux actions collectives et au talent) :

    1. Mbappé vs Argentine - action collective somptueuse, quasi à 1 touche de balle depuis une relance courte du gardien. Grizou décroche et libère l'espace pour Giroud, c'est comme dans un rêve d'entraîneur, et les gauchos courent 5 m derrière.
    2. Demi-volée Pavard, que rajouter ? ça aurait pu être Nacho pour un but quasi identique, mais lui n'a pas égalisé en 1/8 contre une nation mythique du Mondial.
    3. Quaresma vs Iran : une-deux suivi d'un extérieur dans la lulu persane, c'est du grand art avec une touche de fantaisie. On valide.
    4. De Bruyne vs Brésil : beau contre au coeur de la défense auriverde conclu par une frappe très pure du rouquin. Décisif et parfaitement mené.
    5. Januzaj vs Angleterre : personne n'aurait un rein en rab pour Danny Rose ?


    Les 5 meilleurs joueurs :

    1. Modric aka le métronome
    2. Mbappé aka le frisson
    3. Hazard aka l'insaisissable
    4. Varane aka le meilleur défenseur du tournoi
    5. Pogba aka le plus complet
    Dernière modification par Gallarno ; 24/07/2018 à 23h41.

    Un jour j'arracherai l'ancre qui tient mon navire loin des mers

  2. #2
    Hall of Fame du Vizu Avatar de juan brujo
    Date d'inscription
    February 2006
    Localisation
    dijon
    Messages
    27 742
    beaux tops j'aurais juste fait une place à kanté dans le dernier.
    ☆☆☆☆

  3. #3
    Compte désactivé Président d'honneur Avatar de Dayi'
    Date d'inscription
    July 2004
    Messages
    19 794
    5 meilleurs matchs (dans le désordre):

    - Belgique vs Japon
    - Portugal vs Espagne
    - Serbie vs Suisse
    - Belgique vs Brésil
    - Allemagns vs Mexique

  4. #4
    10 000 fans Facebook Avatar de Raiden
    Date d'inscription
    September 2005
    Localisation
    oisif, dans l'oise!
    Messages
    5 830
    Si techniquement ç'a na pas été le plus "beau" match, difficile de ne pas mettre France Argentine.

    entre l'affiche, le scenario, et qualité de pas mal de but (Pavard, Di Maria, Mbappé)

  5. #5
    Star internationale Avatar de Maradona
    Date d'inscription
    July 2004
    Messages
    11 196
    Victoire sportive ou défaite morale pour la France?

    C’est le propre de l’idéologie sommaire de la gagne à tout prix. Si plus rien ne compte, si le chemin parcouru n’a que peu d’importance à l’égard de la destination, si seule importe l’efficacité des moyens employés sans aucun égard pour le sens de l’action que l’on est en train de mener, alors abandonnons tout sport collectif, renonçons au spectacle, devenons des machines dociles et contentons-nous de contempler les couleurs des vainqueurs et des tableaux d’affichage.
    Projet pour le Mondial 2022 : ne plus perdre de temps et ne regarder que la finale.

  6. #6
    Hall of Fame du Vizu Avatar de juan brujo
    Date d'inscription
    February 2006
    Localisation
    dijon
    Messages
    27 742
    papier horrible qui ne cherche qu'à diviser.

    essayez d'apprécier le football dans toute la diversité des émotions qu'il véhicule plutôt que de vous draper dans vos oripeaux du beau jeu.
    la victoire en elle-même est une émotion.
    (petit aparté monégasque : toi même marado tu priais chaque seconde que dieu fait pour qu'on soit champion en 2017, qu'on ne finisse pas bredouille, alors ne fais pas semblant de passer à côté de cet élément. on laissait parfois volontairement le ballon aussi pour pouvoir piquer en retour. pourtant tu as pris un plaisir monstre cette saison là je le sais. il y avait un esprit de corps qui se dégageait du groupe, des joueurs brillants et d'autres moins mais tous étaient magnifiés par le collectif, et on marquait des buts et on a gagné le championnat. je suis persuadé que si on avait fini dauphin du psg, on parlerait de cette saison avec moins de palpitation au coeur.)

    sur ce mondial, ça me fait mal de l'admettre mais j'échange mille fois l'élégance de kroos contre la conviction habitée et le jeu direct de pogba.
    et ce n'est sûrement pas qu'une histoire de victoire ou d'étoile sur le maillot.
    l'intelligence du footballeur ne se limite pas qu'à bien jouer. pour continuer sur le parallèle joueurs, en russie kroos a été arrogant et pogba brillant. il n'y a pas de réalité alternative.
    la grandeur du football ne peut se limiter à un schéma tactique, à une volonté d'attaquer ou non.
    elle est mille fois plus complexe que cela. pourquoi le nier ?

    parler de défaite morale, c'est complètement indécent - et parfaitement stupide.
    restez dans vos nobles certitudes mais par pitié, ne faites pas subir votre condescendance à ceux qui aiment le football sous divers angles.

    ps : la mention de france/rfa 82 c'est vraiment devenu le recours absolu des âmes faibles. j'ai toujours pensé que si j'avais vécu ce match j'aurais détesté la mannschaft comme beaucoup de jeunes français.
    et puis je lis ce genre d'articles.
    et je me dis que non, en fait : j'aurais encore plus aimé l'allemagne si j'avais vécu séville.
    ☆☆☆☆

  7. #7
    Super Sub Avatar de lio
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    Chateauneuf de Grasse (06)
    Messages
    2 804
    Citation Envoyé par juan brujo Voir le message
    papier horrible qui ne cherche qu'à diviser.

    essayez d'apprécier le football dans toute la diversité des émotions qu'il véhicule plutôt que de vous draper dans vos oripeaux du beau jeu.
    la victoire en elle-même est une émotion.
    (petit aparté monégasque : toi même marado tu priais chaque seconde que dieu fait pour qu'on soit champion en 2017, qu'on ne finisse pas bredouille, alors ne fais pas semblant de passer à côté de cet élément. on laissait parfois volontairement le ballon aussi pour pouvoir piquer en retour. pourtant tu as pris un plaisir monstre cette saison là je le sais. il y avait un esprit de corps qui se dégageait du groupe, des joueurs brillants et d'autres moins mais tous étaient magnifiés par le collectif, et on marquait des buts et on a gagné le championnat. je suis persuadé que si on avait fini dauphin du psg, on parlerait de cette saison avec moins de palpitation au coeur.)

    sur ce mondial, ça me fait mal de l'admettre mais j'échange mille fois l'élégance de kroos contre la conviction habitée et le jeu direct de pogba.
    et ce n'est sûrement pas qu'une histoire de victoire ou d'étoile sur le maillot.
    l'intelligence du footballeur ne se limite pas qu'à bien jouer. pour continuer sur le parallèle joueurs, en russie kroos a été arrogant et pogba brillant. il n'y a pas de réalité alternative.
    la grandeur du football ne peut se limiter à un schéma tactique, à une volonté d'attaquer ou non.
    elle est mille fois plus complexe que cela. pourquoi le nier ?

    parler de défaite morale, c'est complètement indécent - et parfaitement stupide.
    restez dans vos nobles certitudes mais par pitié, ne faites pas subir votre condescendance à ceux qui aiment le football sous divers angles.

    ps : la mention de france/rfa 82 c'est vraiment devenu le recours absolu des âmes faibles. j'ai toujours pensé que si j'avais vécu ce match j'aurais détesté la mannschaft comme beaucoup de jeunes français.
    et puis je lis ce genre d'articles.
    et je me dis que non, en fait : j'aurais encore plus aimé l'allemagne si j'avais vécu séville.
    Ben moi, je le trouve pas mal cet article... C'est vrai qu'on les a honnis les allemands et les italiens champions du monde du réalisme, voire, pour les second, de la roublardise.

    Pour ce qui est de Séville, tu ne l'as pas vécu, effectivement. Les français qui ont l'âge de s'en souvenir (je cafterai pas, mais j'en connais ici ) te confirmeront que c'est une nuit d'émotion comme aucun match de l'EDF ne nous en a donnée depuis au moins... 18 ans, voire, depuis lors..
    C'était une France romantique, éprise de beau jeu, avec des héros presque ordinaires (tu as déja entendu Giresse parler ?), et un génie au milieu. C'était aussi une France qui avait atteint sa seule demi-finale 30 ans avant et l'idée de jouer une finale semblait un rêve à jamais inaccessible.
    Se faire sortir comme ça par ces horribles boches, qui venaient jusque dans Battiston édenter nos fils et nos compagnes, c'était à la fois tragique et sublime.

    Le titre 2017 ? Oui, tous les moyens auraient été bons pour le remporter. Nous autres supporters ne pensions qu'au résultat. Les pires détracteurs de Léo le trouvaient beau, MAIS, notre équipe réalisait l'IMPENSABLE, le 1000 contre 1 chez les bookmakers de Singapour à la Roche sur Yon, soit à peu près la même côte que la France 82 pour le gain d'une coupe du monde.

    Quand David triomphe de Goliath, on va pas chercher midi à quatorze heure pour lui trouver tous les mérites. Mais quand c'est Goliath qui gagne, le spectateur neutre, s'il en existe car un cœur bien équilibré penche spontanément du coté du plus faible, l'amateur, l'observateur, exigera du Goliath un minimum de style et de panache pour lui reconnaître du mérite.

    Cette année, les boches, c'est nous. T'es content pas vrai ?

    "When the seagulls follow the trawler
    , it's because they think sardines will be thrown into the sea"

    William Shakespeare - "Le Roi Lion" (King Lear vs. King Canto) 1588

  8. #8
    Entre à la 88ème Avatar de Loic12
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    1 197
    Juan ❤️

  9. #9
    Hall of Fame du Vizu Avatar de juan brujo
    Date d'inscription
    February 2006
    Localisation
    dijon
    Messages
    27 742
    Cette année, les boches, c'est nous. T'es content pas vrai ?
    évidemment que non. par contre je trouve injuste le traitement de cette victoire par certains puristes.
    je suis pas supporter de l'équipe de france mais j'oublierai pas de sitôt le france/argentine de cette année par exemple. c''était un grand match de coupe du monde, et si l'autre aigri d'eurosport l'a oublié, c'est qu'il se fout de notre gueule.

    sinon séville est un match extraordinaire, évidemment. mais ça m'énerve que le gars de l'article n'oriente la conclusion du match que vers un "papillonnage" des français restés droits dans leurs bottes romantiques, sans jamais reconnaitre les qualités de l'adversaire en face. c'est toujours cette même merde argumentaire en fait, qu'on retrouve parfois sur le vizu : l'adversaire n'existe pas.
    l'équipe qu'on supporte doit imposer son jeu tout le temps, partout, toujours. il n'y a jamais de plan B, jamais d'imprévus, de joueurs en méforme (qu'aurait fait hidalgo si giresse et platini étaient arrivés dans le même état de forme que dembélé et lemar au mondial 82 par exemple ? il répondra pas le gogo ça non). non on doit être un bloc monolithique et infaillible qui propose du football de possession en permanence. pour rester sur le parallèle à 82, qui se souvient du premier tour tout pourri de l'edf en espagne aussi ? la défaite sans appel contre les rosbeefs, le nul avec la crotte au cul contre les tchèques ? ça envoyait du jeu là ? quand amoros sauve la france d'un retour à la maison en sauvant sur sa ligne un tir tcheque à 5 minutes de la fin ? ils étaient où les préceptes de jeu ? il était où le romantisme ?


    bref pourquoi penser ainsi ? pourquoi ne pas reconnaitre par exemple que l'équipe de france a brillamment abordé ses matches contre la belgique et l'uruguay ? pourquoi le football devrait se limiter à "j'attaque je suis un pur" v "je défends je suis une ordure" ?
    qui a décrété ça ?

    ☆☆☆☆

  10. #10
    Super Sub Avatar de lio
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    Chateauneuf de Grasse (06)
    Messages
    2 804
    Citation Envoyé par juan brujo Voir le message

    pourquoi le football devrait se limiter à "j'attaque je suis un pur" v "je défends je suis une ordure" ?
    Qui a décrété ça ?

    moi !

    Edit 1 : Bon, je vais modifier le message pour répondre dignement à JB qui dit pas que de la merde.

    Tu es un grand amateur JB. Un amateur éclairé.
    De la CDM 82 (j'avais 14 ans), je ne me souviens que du match de Séville, et de celui contre l'Angleterre à cause que j'étais fan de Jean-Luc Ettori qui avait été décrété coupable de la défaite alors qu'il avait été préféré à Castaneda et Baratelli et que je me prenais le chou avec mes potes qui étaient tous supporters de Sainté ou de Nice.
    Tu en sais tant que pourrais me la raconter dans le détail, toi qui ne l'as pas vécue !

    Tu es un vrai de vrai, qui aime le foot pour lui-même, en tant que fin en soi, alors que, pour la plupart des gens, il est un moyen, un pourvoyeur d'émotions, de rêve, de fierté par procuration, etc...

    Le fait est que pour ces gens là, dont je suis, même si j'aime aussi le foot en soi quand il nous donne à voir de la virtuosité technique, la France de 2018, n'a pas atteint l'objectif émotionnel ni esthétique qui sied à ceux qui ne sont pas aussi puristes que toi, ou autant supporters que toi et moi puissions l'être quand il s'agit de notre club chéri. Hormis bien sûr, ce très beau match contre l'Argentine de Messi et consorts que tu fais bien de rappeler. C'est le seul qui restera dans ma mémoire, je crois bien.
    Dernière modification par lio ; 31/07/2018 à 17h15.

    "When the seagulls follow the trawler
    , it's because they think sardines will be thrown into the sea"

    William Shakespeare - "Le Roi Lion" (King Lear vs. King Canto) 1588

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •