Page 3 sur 5 << Première 12345 Dernière >>
Affichage des résultats 21 à 30 sur 48

Discussion: Topic 1/2 Finale

  1. #21
    Avatar de Tarô
    Date d'inscription
    August 1986
    Localisation
    Nankatsu
    Messages
    20 499
    Intention de faire faute = faute y'a pas débat pour moi.
    Nous sommes tous des jardiniers.
    Membre officiel Jardiniers Fan Club depuis 2014.
    Amour et engrais.

  2. #22
    Super Sub Avatar de Altissimo
    Date d'inscription
    August 2008
    Localisation
    GUYANE
    Messages
    2 597
    Que c'est faible côté français ! Il y aurait pu avoir pénalty pour les Allemands à deux reprises. Umtiti, Griezman et Lloris tiennent leur rang mais Payet, Matuidi, Pogba (dangereux celui-là sur ses retours) sont attentistes. C'est inespéré cette avance au tableau d'affichage.

  3. #23
    misterecho Colosse du milieu Avatar de GlobuleR&B
    Date d'inscription
    February 2011
    Localisation
    Montréal
    Messages
    4 060
    Deschamps quand tu veux pour le changement de Payet hein ! Matuidi aussi tant qu'a faire !

  4. #24
    misterecho Colosse du milieu Avatar de GlobuleR&B
    Date d'inscription
    February 2011
    Localisation
    Montréal
    Messages
    4 060
    Grizouuuuuuuuuu!!!!!!

  5. #25
    10 000 fans Facebook
    Date d'inscription
    January 2005
    Messages
    6 235
    Les demies euro ne resteront pas dans les annales au niveau de la qualité de jeu et de l'intensité. Tristounet.

  6. #26
    misterecho Colosse du milieu Avatar de GlobuleR&B
    Date d'inscription
    February 2011
    Localisation
    Montréal
    Messages
    4 060
    Je chiale pour l'EDF quoi !!!

  7. #27
    Star internationale Avatar de Tsar
    Date d'inscription
    June 2004
    Localisation
    Ici ou laba
    Messages
    11 558
    Merci qui ?

    Comment Diego Simeone a transformé Antoine Griezmann


    Jeune joueur prometteur à son arrivée à l’Atlético Madrid, Antoine Griezmann a fait plus que passer un palier. Aux cotés de son entraîneur argentin, Diego Simeone, il est devenu une référence à son poste. Il pourrait en faire la démonstration contre l'Allemagne.

    Antoine Griezmann est fier de porter le maillot Bleu, il n’a d’ailleurs jamais envisagé de postuler à la sélection espagnole en dépit de son parcours qui le voit gambader sur les pelouses ibériques depuis plus de 10 ans (il est arrivé à la Real Sociedad en 2005). Pourtant, le natif de Mâcon, âgé de 25 ans, a un mode de vie qui s’inspire plutôt de l’Espagne, voir de l’Argentine. Célébrations de buts en espagnol, maté (une infusion très courante en Argentine) toute la journée, grinta incroyable sur le terrain et débauche d’énergie constante, ne cherchez plus la marque de Diego «Cholo» Simeone, son coach.

    Un changement de position

    Philippe Montanier, son entraîneur à la Real Sociedad entre 2009 et 2011 témoigne de cette évolution : «Il avait cette grinta en lui, et l’a cultivée au contact de Simeone». Pour commencer, Simeone a replacé le jeune attaquant, lui confiant un rôle dans l’axe alors que ses jeunes années le voyaient plus ailier. Un choix que son entraîneur justifiait à l’époque : «quand il sera plus proche de la cage, il explosera beaucoup plus en tant que footballeur. Cela prendra un certain temps de travail, mais il y a une grande prédisposition. Nous espérons que le jeune joueur important qu’il est commence à devenir un homme, et un footballeur important également». Bien vu de la part d’un Diego Simeone qui, à l’époque déjà, considérait «que Griezmann est beaucoup plus complet qu’un simple ailier».


    Pourtant, le travail de Simeone sur Griezmann ne s’est pas limité à ce replacement. Toujours exigeant, l’Argentin a souvent été dur avec son protégé, notamment en janvier 2016 quand il déclarait que son joueur ne faisait pas partie «des meilleurs joueurs du monde». A l’époque, le message était clair : «je l’invite à ne pas écouter ce qui se dit et de continuer à s’améliorer. Il peut encore progresser, car c’est un jeune joueur qui travaille beaucoup. Quand le moment viendra, tout se concrétisera pour lui».

    Une exigence au quotidien

    Une déclaration qui permet de mesurer l’exigence d’un entraîneur devenu une référence mondiale. Une exigence que Griezmann avait pu mesurer dès ses premiers pas avec les Colchoneros (surnom des joueurs de l’Atlético Madrid) : «À la Real Sociedad, on ne jouait pas avec autant d’intensité. Au début, je manquais d’air, et mes pieds étaient très lourds après les entraînements. Ce qui m’a le plus surpris, c’est l’intensité et la concentration qu’exige Simeone lors des séances».

    Match charnière

    Petit à petit pourtant, Griezmann s’habitue à cette exigence et à la débauche d’énergie qu’implique le fait de jouer sous les ordres du «Cholo». De plus en plus souvent aligné sur la pelouse, il profite en 2014 de la blessure de l’avant-centre titulaire, Mario Mandzukic. Un match, notamment, sera révélateur de la mue de l’attaquant français. Menés 1-0 par l’Athletic Bilbao, les madrilènes attaquent la deuxième mi-temps pied au plancher, et Griezmann inscrit un triplé pour permettre aux siens de s’imposer 4-1. Une performance alors saluée par son entraîneur : «c’est le joueur dont on a besoin, c’est le joueur qu’on est allé chercher. Cela va lui faire du bien et à l’équipe aussi, parce qu’on fait confiance à ses caractéristiques et on en a besoin. J’espère que ce sera un moment important pour sa confiance. Mais le travail paie, et cela fait un moment qu’il travaille très bien».

  8. #28
    10 000 fans Facebook
    Date d'inscription
    June 2004
    Localisation
    strasbourg
    Messages
    5 997
    On est final ! on est final !

    Le plus beau c'est que je vais pouvoir apprécier la victoire française en étant au portugal

    Pour le match de ce soir, penalty généreux, on a beaucoup subit (sauf le 1er 1/4 d'heure où on été vraiment bien), mais défensivement l'Allemagne n'est pas non plus au niveau.
    Match assez étrange, il semblait ne pas y avoir de milieu.
    L'Allemagne s'exposait beaucoup mais on a pas su exploiter les contres...

    Bon ben maintenant c'est le titre ou la dépression.

    Les portugais n'ont rien montré dans cet euro si ce n'est la victoire contre le Pays de Galle (j'ai vu que les buts donc je ne sait pas ce qu'ils ont donné dans le jeu sur ce match)

    Allez les bleus !
    il y a 2 R à CARRILLO

  9. #29
    Avatar de Tarô
    Date d'inscription
    August 1986
    Localisation
    Nankatsu
    Messages
    20 499
    Le penalty n'a rien de généreux les gars y'a des photos qui le prouvent arrêtons de tout minimiser. On est en finale et on a gagné notre place loyalement et sur le terrain.

    Alors que la France est en liesse c'est encore et toujours sur le Vizu que dont tous les rabats joie
    Nous sommes tous des jardiniers.
    Membre officiel Jardiniers Fan Club depuis 2014.
    Amour et engrais.

  10. #30

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •