Page 1 sur 2 12 Dernière >>
Affichage des résultats 1 à 10 sur 13
  1. #1
    Night
    Guest

    [Match] 1997-98 – C1 – 5e journée – AS Monaco - Sporting Portugal 3-2

    Cinquième journée de la Ligue des Champions 1997-1998, l'ASM accueille le Sporting Portugal au Louis II pour effacer un match aller catastrophique sanctionné par une lourde défaite 3-0.

    Un Monaco qui lors de son déplacement à Lisbonne pour la journée inaugurale se cherchait encore, j'en veux pour preuve un début de championnat inquiétant avec notamment un match nul à domicile contre la Berrichonne de Châteauroux 2 buts partout (avec un doublé de Didier Martel ) ou encore une défaite à Rennes sur un doublé de Nicolas Goussé ².

    Depuis l'ASM a peu à peu trouvé son rythme de croisière et reste sur 4 victoires consécutives en D1 face à Guingamp au Roudourou (2-1), Nantes au Louis II 3 à 2, au Stadium de Toulouse 3-1 et enfin à domicile contre le PSG de Ricardo sur le score sans appel de 3-0 (acquis à la mi-temps avec un doublé de Trezeguet et un but d'Ikpeba).

    On a de quoi être plutôt confiants donc avant la visite du Sporting qui vient de s'en prendre 4 à Leverkusen lors de la journée précédente.
    Oui mais voilà, le Monaco version 97-98 est imprévisible et les Portugais vont profiter de cette inconstance pour mener 0-2 à la mi-temps.
    La qualification se trouve du même coup compromise, le Sporting est alors à 2 petits points de l'ASM, avec une dernière journée Sporting - Lierse et Leverkusen - Monaco, ça ne sent pas bon du tout...

    Mais plus que les mots, les images parleront d'elles-même (ne comptez pas trop sur le son en revanche )
    Monaco - Sporting



    AS Monaco - Sporting Lisbonne : 3-2
    Buts : Trezeguet (65e), Henry (75e, 90e) pour Monaco, Luis Miguel (31e), Océano (37e sp) pour Sporting.
    Arbitre : M. Garcia Aranda (Espagne).
    Spectateurs : 8 000.

    AS Monaco : Barthez, Sagnol, Irles, Dumas, Pignol, Legwinski, Djetou puis Henry (19e), Collins, Benarbia puis Carnot (73e), Trezeguet, Ikpeba.
    Sporting Lisbonne : De Wilde puis Tiago (22e), Saber, Marco Aurelio, Nene, Quim Berto puis Vinicius (74e), Pedro Martins, Lang, Océano, Hadji, Léandro, Luis Miguel.

  2. #2
    Colosse du milieu Avatar de TimeBomb
    Date d'inscription
    June 2009
    Messages
    3 460
    Merci

  3. #3
    Avatar de Sophie
    Date d'inscription
    June 2004
    Localisation
    Nice
    Messages
    13 740
    Ma 1ère année d'abonnement et un de mes premiers matchs européens au Stade Louis-II.

    Et la p'tite anecdote :ça grondait dans les tribunes (et surtout autour de moi) avec ce 0-2 à la mi-temps. Les "p'tits vieux" (dont un en particulier), ils taillaient sévère !

    Et je me souviens qu'agacée j'avais lancé qu'on allait le gagner ce match 3-2 (hop, j'étais déjà douée aux pronos, Tanp', t'as vu ça ? ).

    Sur les 3 buts et au coup de sifflet final, explosion de joie.

    Merci Night pour avoir retrouvé ces images.

  4. #4
    Star internationale Avatar de Mimo
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Monaco city
    Messages
    11 119
    Oui gros match, j'etais encore en pesage à l'époque et je me rappelle d'une tres grosse ambiance en fin de match malgrè un stade à moitié plein seulement.

  5. #5
    Colosse du milieu Avatar de Spree
    Date d'inscription
    June 2004
    Messages
    4 127
    Citation Envoyé par Nightsky Voir le message
    Bon, puisque tout le monde s'en bat la moule du match contre le Sporting, je relance avec le double duel face à Chelski:
    J'ai déterré un truc pour toi, il y avait eu un topic à l'époque sur les matchs qui ont marqué les vizuteurs. J'avais évoqué ce match avec ce qui me restait de souvenirs. Pour moi, il est inscrit dans la légende européenne du club.

    Citation Envoyé par Spree Voir le message
    Perso, j'ai en mémoire un AS Monaco - Sporting Lisbonne en 1998 comptant pour la ligue des champions.<O</O
    <O
    C'était un match à double enjeu: <O
    le premier c'était évidemment la qualif pour les quart de finale avec dans le groupe une compétition à trois entre l'ASM, le Sporting et Leverkussen (Lierse terminant la phase aller avec 1 point je crois)<O
    le second enjeu c'était "se venger" du match aller où l'équipe asémiste avait été broyée au Portugal (3-0) lors d'un début de saison un peu chaotique où les départs de Blondeau, Petit et Anderson avaient secoué le club...<O
    <O
    Après ce premier match de poule perdu, on annonçait Monaco comme quasiment mort mais la suite avait été exceptionnelle: Leverkussen écrasé 4-1 avec un Thierry Henry extraordinaire (son meilleur match sous la tunique rouge et blanche: 2 buts, 2 passes décisives et l'expulsion de son vis-à-vis allemand) puis Lierse écrasé 5-1 et battue chez elle 1-0.<O
    <O
    Avant le match contre le sporting, Monaco était premier avec 9 points à la différence de buts devant Leverkusen 9 points et le Sporting 6 points. <O
    <O
    Il restait deux matchs à jouer: Monaco rencontrant Lisbonne puis devait se déplacer à Leverkussen pour le dernier match de poule. Donc une défaite de l'ASM hypothéquait ses chances de qualif car Lisbonne et Leverkussen jouaient tous les deux contre Lierse avec 3 points à la clef de garantie.<O
    <O
    Le début de match fut un cauchemar, on croyait revivre le match aller: à la mi-temps, Lisbonne menait 2-0 et Martin Djétou sortait sur blessure. La légende raconte que Jean Tigana est sorti du vestaire pour laisser ses joueurs seuls durant la mi-temps: de gros éclats de voix auraientt alors percé les murs du Louis II, les joueurs se lachant totalement...<O
    <O
    L'équipe va alors faire un come-back extraordinaire avec un but de Henry, un de Trezeguet puis dans les dernières minutes de jeu, Tigana lance Stéphane Carnot en lui glissant, toujours selon la légende, "ce soir c'est toi qui nous fait gagner" et sur le dernier coup franc du match, Carnot glisse une passe lobée à Trezeguet qui remet dans l'axe pour Henry. Score final: 3-2 pour l'ASM dans une ambiance rarement retrouvée depuis.<O
    <O
    A la sortie de cette journée, Monaco et Leverkusen étaient assurés de leur qualification. Restait alors un enjeu pour le dernier match: la première place du groupe. Monaco qui se déplaçait alors à Leverkusen feront revivre le même scénario: après avoir été mené 2-0 par les allemands, Pignol et Henry ramèneront l'ASM à égalité à 15 minutes de la fin. 15 minutes finales qui sont restées célèbres: les deux équipes jouant à la passe à 10 devant un public atterré.
    <O

  6. #6
    Hall of Fame du Vizu Avatar de juan brujo
    Date d'inscription
    February 2006
    Localisation
    dijon
    Messages
    27 626
    t'étais en mode cuni à l'époque...
    ☆☆☆☆

  7. #7
    Colosse du milieu Avatar de Spree
    Date d'inscription
    June 2004
    Messages
    4 127
    T'es un grand malade toi...
    C'était l'esprit du topic qui voulait ça... et d'ailleurs tu aimais y poster souvent.

  8. #8
    Colosse du milieu Avatar de dasnooz
    Date d'inscription
    January 2006
    Localisation
    Toulouse
    Messages
    3 420
    Je crois que Juan parlait des smileys.
    BURN THE MOUSTACHE

  9. #9
    Hall of Fame du Vizu Avatar de juan brujo
    Date d'inscription
    February 2006
    Localisation
    dijon
    Messages
    27 626
    Citation Envoyé par dasnooz Voir le message
    Je crois que Juan parlait des smileys.
    tu crois qu'il a compris quoi ?
    ☆☆☆☆

  10. #10
    Colosse du milieu Avatar de dasnooz
    Date d'inscription
    January 2006
    Localisation
    Toulouse
    Messages
    3 420
    J'en ai aucune idée puisque je n'ai pas compris son message.
    BURN THE MOUSTACHE

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •