Affichage des résultats 1 à 6 sur 6
  1. #1
    Trucus toujaunus Star internationale Avatar de Oizo
    Date d'inscription
    July 1972
    Messages
    11 978

    Post [Match] 1999/00 - D1-30 - Marseille-Monaco 4-2

    Je me lance donc dans un petit résumé d'un match qui m'a énormément marqué.

    Pour l'anecdote, j'étais en Espagne à cette époque, donc difficile de suivre le match en direct, je n'ai été informé que par le journal l'équipe du lendemain avant de forcément tout faire pour me procurer une vidéo du match.

    Donc j'achète l'équipe du jour et je vois ça:



    Pouget en couverture, j'ai honte d'acheter un tel magazine devant les espagnols

    Bon, trêves de couverture moche, j'explique le contexte.

    Monaco qui domine le championnat de la tête et des épaules se déplace chez sa bête noire de l'époque, l'Olympique de Marseille.

    Mais cette fois, on a de quoi esperer un bon résultat pour plusieurs raisons:
    - Monaco est irrésistible et rien ne semble pouvoir nous arrêter
    - L'OM joue cette saison la relégation
    - Une victoire et le titre est mathématiquement acquis pour l'ASM

    C'était sans compter sur le guet-apens dans lequel on allait tomber.

    Avant-même le début du match, quelques éléments troublants apparaissent:

    - Les équipes de télévision de Canal + et d'OM TV sont interdites de présence dans le tunnel, alors que d'ordinaire elles y sont admises.
    Une petite odeur de préméditation se fait sentir.

    - Les stadiers interdisent le bus de l'ASM de rentrer dans le Stade, préférant laisser les joueurs finir le chemin à pied sous les cris -et probables jets de projectiles- des supporters.
    Finalement, après une longue discussion, le bus entre dans le Stade.

    - Blondeau va "discuter" avec Marco Simone: "Ce soir, tu fermes ta gueule, je ne veux pas te voir sur le terrain"
    Après cet échange philosophique entre les deux hommes, Blondeau balance une baffe dans la gueule de Simone, il se justifiera en disant:
    "Simone c'est le symbole du PSG et moi j'ai l'OM dans le sang alors forcément"
    Woké Patrick

    Le match commence alors, les mauvais gestes s'enchainent, les cartons pleuvent.
    Martini, Leonard puis Gallardo prennent des avertissements.
    De la Pena se fait exclure puis Leonard l'imite.

    Et, le plus moche, c'est que Pouget ouvre le score

    Résultat: 1-0 pour l'OM à la mi-temps, deux expulsions et une ambiance extremement tendue.

    Tout le monde rentre donc aux vestiaires en passant par le célèbre tunnel -vous savez celui ou les caméras ont été débranchées à la demande de l'OM -
    Ce qui devait arriver arriva: agression de Gallardo par Galtier l'entraineur adjoint de l'OM.
    Une bagarre générale suit, les membres de la sécurité font exactement l'inverse de leur travail puisqu'il participe activement à la bagarre.

    Monsieur Kalt, un peu paniqué, décide d'expulser Galtier et Gallardo.

    La version de Galtier:
    "A la pause, je tiens à entrer le premier dans le tunnel pour éviter tout incident. Je veille à ce que tout le monde rentre tranquillement aux vestiaire. Au moment où je monte les escaliers, j'aperçois Gallardo dans mon dos et je lui demande d'arrêter de provoquer car le match risque de dégénérer. Pour toute réponse, il m'insulte en espagnol et m'envoie un coup de poing dans la figure. J'ai fait un geste d'auto-défense mais je ne lui porte pas de coup de poing violent ou de coup de pied, comme j'ai pu l'entendre ici ou là. Je peux dire que je connais mes responsabilités en tant qu'entraineur et éducateur.Je n'assume pas la responsabilité de l'aggression. Aujourd'hui je me sens agressé à travers le procès que l'on me fait alors que je ne suis pas responsable."

    La version des Monégasques:
    F. Da Costa : "J'ai toujours en tête l'image de Marcelo en sang. C'est terrible, il m'a dit qu'il a eu peur de mourrir, il est traumatisé, physiquement et moralement. L'OM fait ses coups en douce, en toute impunité. Tout est permis à Marseille et personne ne réagit. Durant l'incident, la porte de notre vestiaire était bloquée. Par qui? Je suis dégoûté, écoeuré. Ce n'était pas du sport, c'était la guerre."


    S. Lamouchi d'habitude très posé, assimile la rencontre à une
    "embuscade. Le terme n'est pas trop fort. C'est dommage parce que l'OM n'a pas besoin de ça pour gagner[...].On va dire que Monaco se plaint de l'arbitrage à chaque défaite, mais il faut bien y revenir. M. Sars a-t-il été dépassé par les événements ou y a-t-il autre chose? Si des joueurs comme Simone ou Gallardo sont régulièrement pris pour cible, et en plus hors du terrain, ne nous étonnons pas si les meilleurs joueurs du Championnat partent. Il faut protéger les joueurs."

    M.Simone est lui persuadé que le mal est plus profond.
    "Je n'ai pas joué au foot, il valait mieux rester couché. Mais critiquer l'arbitrage ne va rien changer. Depuis longtemps, personne ne prend ses responsabilités, ni la presse, ni la Fédération. Il y aura toujours Marseille, le club référence et le business va continuer. Moi, je suis content de n'avoir jamais triché, j'ai toujours gardé la tête haute sur le terrain. J'ai pris des coups, j'en ai donné, mais je suis resté honnête. On a critiqué Lyon, leur jeu dur, mais au moins ça se passait sur le terrain."

    La version de M.Kalt:
    "Il y a eu des coups réciproques et dans ce cas le règlement est explicite : il doit y avoir exclusion des protagonistes. C'est un épisode plus que navrant. Heureusement que les caméras n'étaient pas là, car ça ressemblait à la séance de boxe de 23 heures. On ne peut pas laisser passer cela et si je n'étais pas intervenu, j'aurais fui mes responsabilités. Je comprends bien que Monaco jouait le titre et que Marseille luttait pour son maintien en D1. Mais est-ce que l'enjeu peut justifier que l'on s'en prenne à l'intégrité physique d'une personne? Il y a tout de même le respect que l'on doit avoir pour un homme."


    La deuxième mi-temps reprend alors dans un climat assez tendu, l'ASM joue à 9 contre 10.
    Bakayoko double rapidement la marque devant des monégasques un peu perdus.
    Mais Trezeguet signe son doublé, reprend la première place du classement des buteurs et remet le score à égalité 2-2.

    Mais en fin de match, des buts de Bakayoko et Brando mettent fin aux esperances monégasques, Marseille s'impose 4-2.

    Barthez ne trouvera pas de meilleure idée que d'aller faire la bise à tous ses amis marseillais.
    Au vu de l'ambiance du soir, ce n'était pas vraiment de bon gout.

    Finalement, la LFP ne fera pas son travail -comme souvent-
    Galtier sera suspendu plusieurs mois mais l'affaire des caméras coupées et du service de sécurité marseillais sera classée sans suite.
    Merci la LFP, cela fait plaisir de voir qu'il y a une justice

    Quelques jours après, Monaco affrontera Nantes au Stade Louis II en demi-finale de Coupe de France.
    Si Monaco s'impose, ils disputeront la finale contre l'attraction de l'année: Calais.
    Mais les joueurs de l'ASM, encore sous le choc, feront un non-match et s'inclineront 1-0 sur un but de Da Rocha.
    Dommage, le doublé Coupe-Championnat était plus que jamais possible.

    La semaine suivante, Monaco accueillera Nancy.
    Un point suffit pour être champion.
    Mais deux boulettes de Barthez ne nous rendent pas la tache facile.
    Heureusement, dans les arrêts de jeu, Dado Prso égalise et offre le titre aux monégasques



    Finalement, l'OM se sauvera de la relégation de justesse et ne sera pas puni de quoi que ce soit pour avoir organisé ce guet-apens.

    Maintenant, vous devez certainement comprendre pourquoi lorsque Gallardo faisait des pieds et des mains pour quitter l'ASM pour l'OM, je lui en voulais énormément

    Et pour finir, voila un petit résumé qui ne montre que ce qu'il s'est passé sur le terrain, le reste n'ayant pas pu être filmé.
    Pas vu, pas pris, comme on dit

    http://bibomunegu.free.fr/1999-00/20...aco_Resume.wmv

    -merci à Bibo pour la vidéo :)-

  2. #2
    Colosse du milieu Avatar de Chula
    Date d'inscription
    June 2004
    Localisation
    Monaco
    Messages
    4 059
    Dire que si Dado n'égalise pas contre Nancy le soir du sacre, Nancy aurait fini devant L'Omerde et Marseille aurait été en L2.

    Et oui, nous les vioques, on s'en souvient de ça aussi.

    Pour la petite anecdocte, Lilian Martin (OM) et Willy Sagnol sont rentré ensemble dans les vestiaire sans s'imaginer l'embuscade qu'il y avait avoir. Ils se sont trouvé aux premières loges de cette agression.


    Parole de Lilian deux jours après lorsque je l'ai vu et lui ai parlé de cette histoire.

    -" Putain, ce que j'ai vue, c'est vilaiiin !!! j'étais avec Willy entrain de discuter et lui est moi, on est resté cons comme des bites !!!"

    Chula
    Le Ciel est trop haut, la Terre est trop basse, seul le Comptoir est la bonne hauteur... (San-A)

  3. #3
    Star internationale Avatar de Turtle
    Date d'inscription
    June 2004
    Messages
    12 197
    Quel sâle souvenir ce match...
    Surtout que comme tu le dis, c'est fou comme durant cette période,
    on ne faisait que chuter contre cette équipe de bras cassé qui finissait tjrs par nous voler (j'ai le souvenir d'un doublé de Weah aussi lors d'une défaite au Vel, ou d'une défaite à Louis 2 sur une frappe venu d'ailleurs de Brando alors que pourtant ils jouaient à dix )

    Quand on pense qu'il est le point ensanglanté marquant la chute du grand Gallardo, c'est assez térrible.

    D'ailleurs, + que d'être en colère contre lui (cf L'Oizo) quand on parlait d'un transfert à Marseille, c'était une franche incompréhension.
    Comment pouvait-il oser ne serait ce que penser porter leurs couleurs?

    Car en plus du cadre purement footballistique,
    l'affaire était plus effrayante encore car le Marcello avait voulu porter plainte au début, et par l'opération du saint esprit, cette plainte avait été retiré par la suite.

    Et j'oublierais jamais le dégout que m'inspirèrent ceux qui avaient déjà porté notre maillot (Martin, Blondeau, Brando...).
    Quant à Barthez, ce match seul suffit à justifier un mépris pour tout le reste de sa carrière et pour sa nature d'homme.

    Bon taf le piaf en tout cas.
    Le sourire aux lèvres mais les yeux gorgés de larmes...

  4. #4
    18ème homme
    Date d'inscription
    June 2004
    Messages
    995
    Dans un hors-série So Foot consacré aux bad boys, il y'a un article sur ce match. Plusieurs intervenants des deux côtés, les deux camps se renvoient la balle. On apprend tout de même que Gallardo était l'un des derniers Monégasque a rentrer aux vestiaires et n'a pu être défendu par ses coéquipiers. Seuls Barthez et Tony Sylva sont passés a côté de lui durant l'agression, mais ils n'ont pas broncher. El-Muneco ne leur a plus adressé la parole par la suite.

  5. #5
    Star internationale Avatar de giancarlo
    Date d'inscription
    July 2006
    Localisation
    Orsay
    Messages
    13 472
    Ce match m'a fait détester l'OM et par contagion le monde du foot français qui n'a rien dit, rien fait, laissant agir..
    Faut pas se laisser gagner par l'euphorie de croire que l'on est un homme important Louise Attaque

  6. #6
    Colosse du milieu Avatar de cerebus
    Date d'inscription
    June 2004
    Messages
    3 877
    On aurait peut-être du appliquer leurs méthodes dimanche soir...
    IB - contre les modos-trolleurs

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •