PDA

Voir la version complète : [21ème journée - AS Monaco - OGC Nice] Après-match - Mar 16 janvier



Ethaniel
17/01/2018, 13h27
Match nul sauvé in extremis par Falcao


Au moins, nous n'aurons pas donné à l'OGC Nice le plaisir de la victoire sur Monaco, ni le ridicule imposé dans notre Stade. Et nous, nous prenons 1 point, heureusement.

Ceci dit, Nice a bien joué, bien quadrillé et vient à Louis-II avec conviction. Nous, nous sommes toujours timides (cette fois-ci un peu moins quand même), prudents, attentistes et nous n'avons pas su exploiter les bienfaits de ce mauvais vent où l'on aurait pu annuler le match. Le vent comme la neige, comme les averses déforment le jeu et les stratégies.

Monaco a mis 30 mn pour marquer dans le sens du vent. Et c'est tout!!!

Nice a marqué très vite son premier but une fois poussé par Eole, pour continuer avec un second but. Les Niçois auraient pu en mettre un ou deux de plus.

Jardim contre qui je n'ai pas d'a priori, me laisse perplexe quand le groupe est en difficulté ou en régression. Il n'apporte jamais de solution efficace et accentue les situations bloquées ou stériles.

Il faudrait qu'il cesse de placer d'abord les pions portugais et brésiliens pour compléter avec le reste. C'est injuste et inapproprié. Moutinho a été fantomatique, brouillon et inutile.

Je suis d'accord avec ceux qui disent que les joueurs présents l'an dernier et encore cette année, sont moins bons nettement. Mais peut-être paient-ils l'insuffisance des nouveaux qui crée une dislocation tactique, psychologique, affective?

Le miracle Falcao a eu lieu, lui qui est critiqué de n'avoir rien pondu et d'avoir été absent dans ce match… Nous, en tribune, nous l'avons vu courir en tous sens pour aider les copains ou compenser les manques… Et quel ballon a-t-il reçu?
Bien sûr, il y a ce but raté en début de match avec cette confusion Falcao/Baldé.

Tous les joueurs monégasques sont critiquables dont Lemar un peu trop personnel souvent.

Marre de ces ballons longs et aériens qui n'apportent rien et le que vent a bonifié pour les Niçois.

Le mercato est silencieux, j'espère que les dirigeants vont un peu se bouger et prendre conscience de leurs erreurs tout en reconnaissant pour ma part, qu'il faut vendre à Monaco, on est obligé, je le conçois objectivement plus et mieux dorénavant, mais pas comme ils l'ont fait en démultipliant les ventes, comme si nous étions à la Bourse.

La 4e place nous guette ce soir…

Je me suis fritté avec des Niçois, chose que je ne fais jamais, je reste plutôt froid, mais là, ils m'ont escagassé et je leur ai lancé que leur obsession de battre Monaco ne trouverait pas son plaisir, qu'il fallait qu'ils sortent Monaco de leur tête, avec en plus des doigts d'honneur que je ne fais jamais. Un jeune a voulu se battre avec moi, ce n'est pas à mon âge que je vais commencer et des adultes l'on calmé.

Une bagarre entre lui et moi, entre Niçois non supporters de la même équipe, c'eût été original………! :rire:

3betlight
17/01/2018, 16h40
D'après Jardim c'est donc a cause du vent que l'ASM à mal joué :ninja: ! Il est vraiment ridicule sur ces explications en ce moment.

La défaite m'aurait presque fait plaisir tellement je suis déçu par l'incapacité de Jardim à faire progresser le groupe !
Plus les journée passent, et plus la deuxième place s'éloigne du plausible.
Les matchs contre l'OM et Lyon nous en diront un peu plus sur les espoirs possibles

jay-esse-jay
17/01/2018, 16h44
Ou il n’a pas ordonné tactiquement aux joueurs de jouer au sol, ou ces mêmes joueurs ne l’ecoutent pas (ou plus ???), y a pas 36 solutions. Dans les 2 cas... :/:

tano
17/01/2018, 16h52
Ce qui est rageant c est que le père Balo... a touché 2 ballons dans la surface et il a ridiculé notre défense ! en plus on le sait que c est le principal buteur de Nice.

giancarlo
17/01/2018, 16h56
Oui et bien attention quand même ! c'est facile de dire que ce n'est pas une excuse valable le vent

Si on regarde un peu les matchs de Youth League et ceux de Gambardella qui ont déjà été diffusé,
on identifie clairement le système de jeu de Monaco, on va pas l'étayer, il est connu.
Mais si on devait simplifier, on dirait que Monaco joue plutôt long, dans la profondeur et cherche la vitesse.
Nous ne sommes pas une équipe qui posons le ballon pour jouer au sol, en tout cas, peu pour casser les lignes. Certains joueurs étaient capables de le faire l'an dernier (notamment le Fabinho de l'an dernier, Baka) mais ce n'est pas notre style de jeu et un style de jeu cela ne s'improvise pas.
La météo, j'entends un vent considérable, pas un vent à 20 km/h a favoriser le 'style de jeu' des nicois, fait plutot de passes courtes, dans des petits périmètres, des remontées de balle en partant du gardien.

Alors oui je suis d'accord, je préférerai qu'on joue comme Nice, mais ce n'est pas notre facon de jouer et ca ne s'improvise pas.

jay-esse-jay
17/01/2018, 19h51
Tu n’as pas vu le match, hier, Giancarlo ? On voyait clairement le ballon freiner et changer de trajectoire. C’était suicidaire de jouer long, hier soir.

Mêmes’il n’est pas aisé de changer de style, quand c’est une obligation, tu t’adaptes un minimum.

Quand la défense centrale adverse fait 2m et que tes attaquants font 1,70m, tu t’adaptes, tu ne centres pas en hauteur tout le match, par exemple...

kitohiro
17/01/2018, 22h49
Alors, une équipe ne change pas de style de jeu en un claquement de doigt. On est pas l'équipe qui marque le plus de but sur CPA et de la tête ? donc forcément notre jeu et notamment le jeu offensif passe dans les airs. On joue sur des décalages, des grandes transversales, on ne joue que très peu dans les petits espaces aux sols, vent ou pas, tu as des habitudes et des réflexes.

Maradona
17/01/2018, 22h54
Mais c'est clair. Ce n'est pas un jeu vidéo. Long ballons,jeu direct, ah bah y'a du vent, je change, passes courtes! :rire:.
Cela aurait été suicidaire que Glik et Raggi essaye de relancer court comme l'ont fait Dante et Marlon, alors que ce n'est clairement pas un axe de travail ni une volonté de Jardim.

jay-esse-jay
17/01/2018, 23h00
Je n’ai pas dit qu’il fallait changer de style de jeu, j’ai dit qu’il fallait s’adapter un minimum aux intempéries, aux impondérables, surtout quand ça devient une obligation. Ne faites pas semblant de ne pas comprendre. Ce sont des pros, ils savent changer quelques détails ponctuellement.

Moi aussi, j’ai envie de rire. J’ai un ami qui a vu le toit de sa maison et son balcon s’arracher, hier soir, dans l’arriere pays, à quelques bornes de Monaco. Alors le vent à 20km/h, hein, dans votre canapé peut-être...???

juan brujo
17/01/2018, 23h08
incroyable le vent hier quand même, j'ai pas souvenir de telles conditions à louis II. j'ai souvenir de dégagements de benitez qui passaient à peine la médiane.

notre erreur, c'est de ne pas avoir assez insisté en 1ere mt, parce que nice, tout favre et tous génies qu'ils sont avec leur jeu au sol trop léché bla bla, a réalisé une grosse 1ere période de merde.

nous, on a un peu géré après le but, il fallait enfoncer le clou. notre principal tort, pour moi il est là.
en 2e, c'était quasi mission impossible franchement.

Ethaniel
17/01/2018, 23h15
notre erreur, c'est de ne pas avoir assez insisté en 1ere mt, parce que nice a réalisé une grosse 1ere période de merde.

nous, on a un peu géré après le but, il fallait enfoncer le clou. notre principal tort, pour moi il est là.

Tout à fait, plus le vent aidant dans cette 1ère partie, on était assuré de les battre.

Kouloukoukou
17/01/2018, 23h19
Oui et bien attention quand même ! c'est facile de dire que ce n'est pas une excuse valable le vent

Si on regarde un peu les matchs de Youth League et ceux de Gambardella qui ont déjà été diffusé,
on identifie clairement le système de jeu de Monaco, on va pas l'étayer, il est connu.
Mais si on devait simplifier, on dirait que Monaco joue plutôt long, dans la profondeur et cherche la vitesse.
Nous ne sommes pas une équipe qui posons le ballon pour jouer au sol, en tout cas, peu pour casser les lignes. Certains joueurs étaient capables de le faire l'an dernier (notamment le Fabinho de l'an dernier, Baka) mais ce n'est pas notre style de jeu et un style de jeu cela ne s'improvise pas.
La météo, j'entends un vent considérable, pas un vent à 20 km/h a favoriser le 'style de jeu' des nicois, fait plutot de passes courtes, dans des petits périmètres, des remontées de balle en partant du gardien.

Alors oui je suis d'accord, je préférerai qu'on joue comme Nice, mais ce n'est pas notre facon de jouer et ca ne s'improvise pas.

Faut pas non plus se fier totalement aux équipes entraînés par Barilaro. On sait très bien que ce n'est pas un cador.
De ce que je me souviens, il a été dit que Monaco voulait avoir un style de jeu offensif faîtes d'attaques rapides. Je parle pas uniquement de contre-attaques avec relance propre mais des possessions comme l'an dernier, ni trop longues ni trop courtes. D'ailleurs en U17 sur les quelques résumés que j'ai vu qu'eux l'an dernier, il y avait pas mal de buts avec des actions de possessions et de contres attaques se faisant par des actions en 1-2 touches de balle.
De plus, combien de fois j'ai entendu dans les résumés de la réserve, on avait la possession, on nous a demandé de garder le ballon, on maîtrisait le match etc...

Mais après je pense pas qu'on ait réellement des joueurs dans le CDF comme dans l'équipe première pour conserver le ballon et faire des sorties, conservations de balle, accélération du rythme de circulation au milieu de terrain comme en est capable Seri. Cependant, ce que produit notre équipe première est vraiment le minimum syndical qu'une équipe de cette qualité doit produire et c'est là qu'il y a pour moi un problème. Montpellier, meilleure défense du championnat nous a baladé dans le jeu.

Et puis il semble que cette année, on a largement plus une équipe faîte pour avoir une possession de balle correcte, des attaques placés (semi-rapides) qu'une équipe qui joue à 10 derrière et en contre-attaque.

hypo
18/01/2018, 06h41
Le vent à cette vitesse c'est clairement quelque chose qui impacte le match. Comme on dit, les conditions sont les mêmes pour les deux équipes, mais on n'en a pas assez profité en première mi-temps. Dans ces conditions, et avec le vent, quelques longs ballons sont normaux pour faire reculer le bloc adverse. C'est pas obligé bien sûr, mais ça peut se faire.
Ceci étant dit, on a quand même fait preuve d'une pauvreté technique assez affligeante. Combiné à un match très discret de nos "ailiers", un Sidibé très discret, un Jorge toujours aussi peu inspiré offensivement et voilà. Notre point fort de l'an dernier, les ailes, sont complètement déplumées cette année. C'était moche.

azzaro06
18/01/2018, 06h53
On peut parler de vent, de neige etc. La différence se trouvait encore une fois dans la mentalité. Encore une fois on a eu 11 guerriers contre 11 ministres... Pour moi ce n’est pas la valeur du sport. Monaco doit manquer de corones. Évidemment la politique économique de notre « club » n’aide pas à la stabilité et à l’amour du maillot. Même s’il y a eu des départ côté niçois (qui eux pour le coup ont beaucoup plus d’imperatifs à vendre que nous), on sent que les joueurs on une vraie identité et qu’ils se defoncent pour leur maillot...

Sheik
18/01/2018, 08h48
On peut parler de vent, de neige etc. La différence se trouvait encore une fois dans la mentalité. Encore une fois on a eu 11 guerriers contre 11 ministres... Pour moi ce n’est pas la valeur du sport. Monaco doit manquer de corones. Évidemment la politique économique de notre « club » n’aide pas à la stabilité et à l’amour du maillot. Même s’il y a eu des départ côté niçois (qui eux pour le coup ont beaucoup plus d’imperatifs à vendre que nous), on sent que les joueurs on une vraie identité et qu’ils se defoncent pour leur maillot...

C'est un raisonnement qui aurait pu éventuellement se tenir si on avait perdu. Sauf que non, tes 11 ministres se sont justement arrachés pour aller chercher un nul, aussi laborieux soit-il.

C'est d'ailleurs le gros point positif de ce match: pas sûr qu'on serait revenu en octobre ou en novembre. Dans l'état d'esprit et la cohérence collective, c'est de bonne augure pour la suite.

trezegoal2nice
18/01/2018, 08h55
C'est un raisonnement qui aurait pu éventuellement se tenir si on avait perdu. Sauf que non, tes 11 ministres se sont justement arrachés pour aller chercher un nul, aussi laborieux soit-il.

C'est d'ailleurs le gros point positif de ce match: pas sûr qu'on serait revenu en octobre ou en novembre. Dans l'état d'esprit et la cohérence collective, c'est de bonne augure pour la suite.
Ouais bof, on se satisfait de pas grand chose en ces temps de disette dans le jeu...