PDA

Voir la version complète : Dream Team AS Monaco FC



Yayou
27/02/2014, 13h52
Composez votre Dream Team en votant pour les joueurs qui selon vous méritent leur place dans le onze historique de l'AS Monaco FC !

Gardien : Fabien Barthèz



Deuxième étape avec les défenseurs latéraux droits. Consultez les portraits de nos cinq nominés et votez pour celui de votre choix.

2- Les Latéraux droits

Marcel NOWAKhttp://s.asm-fc.com/asm/file/201402/dreamteam2-5.jpg

Né le 10 juillet 1934, Marcel Nowak était surnommé "Papa longues jambes" pour sa grande taille, il n'a connu que deux clubs dans sa carrière, l'Olympique Lyonnais et l'AS Monaco FC. C'est à l'OL qu'il a débuté en 1953, avant de rejoindre l'AS Monaco FC en 1957. Durant cinq ans il fut l'un des piliers de la défense asémiste, vainqueur des premiers trophées du club : la Coupe de France en 1960 et le championnat en 1961. En 1962-63, il retourne pour une saison à l'OL, ce qui le prive du doublé historique réalisé par ses anciens coéquipiers, contre qui il s'incline d'ailleurs en finale de la Coupe de France. Après son escapade lyonnaise il revient à l'ASM, où il va évoluer sur le côté gauche de la défense après l'éclosion de George Casolari sur le côté droit.

George CASOLARIhttp://s.asm-fc.com/asm/file/201402/dreamteam2-1.jpg

Le fidèle George Casolari n'a connu que l'AS Monaco FC dans sa carrière. Formé au club, il disputa 256 matchs sous le maillot rouge et blanc. Evoluant dans l'ombre de Marcel Nowak durant ses premières saisons, ce Niçois de naissance profita du départ de ce dernier en 1962 afin de gagner ses galons de titulaire. Revenu en Principauté, Nowak fut par la suite positionné sur le côté gauche tant "Caso" était devenu indéboulonnable. Il fut d'ailleurs sélectionné à trois reprises en équipe de France en 1963-64. Double champion de France (1961 et 1963), il était du fameux doublé de 1962-1963. Il a mis un terme à sa carrière en 1970, non sans avoir marqué 19 buts dans sa carrière, bilan très respectable pour un défenseur. George Casolari s'est éteint en Principauté le 6 octobre 2012 à l'âge de 71 ans.

Manuel AMOROShttp://s.asm-fc.com/asm/file/201402/dreamteam2-3.jpg
De ses débuts professionnels en 1980 à son départ pour l'OM en 1989, Manuel Amoros a disputé 348 matchs et marqué 42 buts en faveur de l'AS Monaco FC. Des statistiques exceptionnelles pour ce latéral droit aussi redoutable défensivement qu'offensivement. Son palmarès, l'un des plus beaux du football français ne l'est pas moins. "Manu" a été cinq fois champion de France, avec l'ASM FC en 1982 et 1988, puis avec l'OM en 1990, 1991 et 1992. Un palmarès "club" enrichi de la Coupe de France 1985, remportée avec Monaco au Parc des Princes face au PSG. Il fut également champion d'Europe 1984 avec l'équipe de France et double demi-finaliste de Coupe du Monde en 1982 et 1986. Manuel Amoros fut d'ailleurs désigné meilleur jeune joueur de la Coupe du Monde 1982, avant d'apparaître dans le onze type de la compétition quatre ans plus tard. Appelé 82 fois chez les Bleus, il a détenu lerecord de sélections de 1992 à 1997.

Patrick BLONDEAUhttp://s.asm-fc.com/asm/file/201402/dreamteam2-4.jpg

Natif de Marseille, il a été formé à Septèmes puis Martigues, où il a débuté chez les professionnels. Arrivé à l'AS Monaco FC en 1989 à l'âge de 21 ans, il resta longtemps dans l'ombre de Patrick Valéry et Claude Puel, qui se partagèrent le poste de latéral droit durant la première moitié des années 90. En 1994, il gagne enfin sa place dans le onze et sera du titre de champion en 1997, saison où il est sélectionné deux fois en équipe de France, avant de poursuivre sa carrière à Sheffield, Bordeaux, Marseille, Watford et Créteil. Redoutable sur l'homme, vif offensivement, Patrick Blondeau fut le pendant d'un autre marseillais, Eric Di Meco, qui évoluait sur le côté gauche à la même période.


Willy SAGNOLhttp://s.asm-fc.com/asm/file/201402/dreamteam2-2.jpg

Formé à l'AS St-Étienne, Willy Sagnol s'engage avec l'AS Monaco FC en 1997 à l'âge de vingt ans. Il passe trois saisons en Principauté, disputant 99 matchs avant de rejoindre le Bayern Munich en 2000, dans la foulée du titre de champion de France remporté avec l'ASM. Faisant partie des tous meilleurs latéraux droits de sa génération, la qualité de ses centres a fait sa réputation. International français dans toutes les catégories, de jeunes aux A, finaliste de la Coupe du Monde 2006, il met fin à sa carrière en 2009 suite à un problème récurrent de tendon d'Achille. Devenu sélectionneur de l'équipe de France espoir en 2013, il est également président de la commission de la Coupe de France

Shun
27/02/2014, 18h03
Et tu as par là même coupé court à toute conversation avec ce nouveau sujet :ninja:

Je me permets donc de citer Rivaldinho :


Faut surtout se dire que la plupart des votants n'ont jamais vu Amoros jouer sous nos couleurs. On peut se renseigner sur l'histoire du club certes, mais voter Amoros pour un gars comme Electus ça veut surtout dire se fier aux récits des anciens, aux statistiques et aux matches de l'époque uploadés sur youtube.

Je préfère voter Sagnol qui est un joueur que j'ai pu voir évoluer de mes propres yeux et qui m'a fait rêver plutôt que de voter pour un joueur que je n'ai jamais vu de peur d'être taxé de footix.

Je pense que Sagnol était membre de la (?) première équipe de l'ASM que j'ai suivie. Et donc je n'ai vu jouer aucun des quatre autres joueurs, si ce n'est Blondeau, mais mes souvenirs en font plutôt un éternel second couteau qu'autre chose (mais je me trompe peut-être, allez savoir)
Donc je n'ai vu jouer aucun de ces autres larrons et je serai honnête : je n'ai pas envie de le faire.

En revanche je sais lire.

J'ai donc vu en détail chacun de ces paragraphes.
J'ai été ému par le récit de deux anciens, célébrant le foot à papi.
J'ai retracé la fidélité, les exploits de chacun. L'emblème, la performance.

Et donc au final j'ai désigné Amoros : certes je ne l'ai jamais vu jouer et je ne le ferai jamais, mais ces quelques lignes suffisent largement pour que je lui adresse ma confiance et mon vote. Tout simplement.
Sagnol était un bon joueur, indéniablement, mais mérite-t-il pour autant de s'inscrire dans une équipe historique ? Je ne sais pas. Je m'alarmerai juste de voir que les deux anciens finiront dans le même panier qu'un Blondeau du pauvre, c'est tout de même dommage pour eux.


PS : sur le précédent sondage, j'ai voté Barthez. Ca peut paraitre contradictoire avec ce que j'ai écrit au dessus, mais il y a un détail qui joue largement en sa faveur. Ok, il n'est pas la fidélité incarnée, ok il est un bulot marseillais, ok c'est un modèle de blaireau qui se la racontait, mais...
...mais voilà. Il restera à jamais dans la première (seule ?) équipe de France championne du monde. Et il était à ce moment là un membre de l'AS Monaco. Monaco possédait en ses rangs le gardien de but de l'équipe de France championne du monde, juste impérial pendant la compétition et la finale.
S'il y a bien un poste symbolique, c'est celui du gardien car il est seul à endosser ce rôle dans l'équipe : désolé pour l'emblématique Ettori, mais je vote sur ce seul critère ou presque. Immuable.

jay-esse-jay
28/02/2014, 10h30
PS : sur le précédent sondage, j'ai voté Barthez. Ca peut paraitre contradictoire avec ce que j'ai écrit au dessus, mais il y a un détail qui joue largement en sa faveur. Ok, il n'est pas la fidélité incarnée, ok il est un bulot marseillais, ok c'est un modèle de blaireau qui se la racontait, mais...



Malheureusement, tout est dit... :café:

Votez Amoros, le 1er arrière latéral moderne, celui qui a réinventé ce poste!

Barbagiuan
28/02/2014, 16h51
En fait voter Barthez (même si j'entends parfaitement les arguments) c'est un peu un vote de footix, alors que voter Ettori c'est faire un choix plus identitaire. Le terroir face à l'engouement grand public pour schématiser.

Adelscott
28/02/2014, 19h47
J'ai voté pour Sagnol. La raison me disait Amoros mais le coeur m'a fait la morale : "pour un marseillais, ou assimilé, jamais tu ne voteras"

Furoncle
01/03/2014, 13h19
Il est où Muratori ??? O_o:x

Le premier latéral moderne qui ne savait ni attaquer, ni défendre, il a réinventé son poste :love:

Jerry
10/03/2014, 19h13
Di Meco cité parmis les meilleurs latéral gauche.
Il est resté quatre saisons au club, mais si je ne m'abuse, de 96 a 98, il a connu quasiment deux saisons blanches sur blessure. Le site indique qu'il a fini en défense centrale, mais je ne m'en souviens absolument pas.

Honnêtement, même s'il est souvent moqué ici et qu'il était intrinsèquement moins fort, je trouve que Philippe Léonard avait davantage sa place que lui dans cette liste.

Spree
10/03/2014, 22h41
Putain Philippe Léonard. 7 saisons au club. Le mec propre. A part Evra sur la fin, personne a su vraiment lui piquer sa place. Son but au Parc en 2000. Ses matchs contre MU et la Juve en 98. Très clairement au-dessus de Di Meco.

Munegu75
11/03/2014, 02h09
Et Blondeau ? Valery ?

George W
11/03/2014, 07h14
Et Luc Sonor ?

Barbagiuan
11/03/2014, 08h15
Di Meco, tellement estampillé marseillais (et plutôt classé proche du milieu que latéral :p) c'est une blague, il n'a rien à faire là !

Pleneuf
11/03/2014, 08h24
Pour le latéral droit, je demanderai l'avis de mon père sur Nowak et Casolari avant de me prononcer. En tout cas Amoros était magique, tout comme Willy. Blondeau a très bien joué à Monaco mais c'est un ton au dessous.

Raziel
11/03/2014, 09h06
Pour moi ce sera Sagnol sans une ombre d'hesitation, clairement le meilleur lateral droit français que j'ai eu l'occasion de voir jouer (suis trop jeune pour Amoros).

Il faisait parti de la meilleure equipe que l'ASM a connu, quel dommage qu'elle est été démantelée, elle pouvait gagner une coupe d'Europe.

kordhan
11/03/2014, 10h24
Euh, ma mémoire n'est pas infaillible, mais on site Sagnol, on a voté Barthez...

Ou est Lilian Thuram???
Il était mauvais chez nous???

Et même s'il n'a passé qu'une saison, Ibarra m'avait profondément marqué durant cette dernière.

Mimo
11/03/2014, 10h28
Thuram était défenseur central chez nous évidemment, et ce vote là n'a pas encore eu lieu.

kordhan
11/03/2014, 10h38
Effectivement, je me rappelle maintenant...
j'ai encore laissé passer l'occasion de pas paraitre idiot...:siffle:


mais il me semble me rappeler qu'il avait fait qques matchs à droite.

paul debresie
11/03/2014, 18h40
Je fais partis de 3% qui ont votè pour VITALIS; souvenir d enfance d un defenseur rugeux sur l homme.

Tsar
11/03/2014, 20h26
Meme pas de Manu Dos Santos :nono:


:ninja:

J'ai arrêté de voter quand j'ai vu Bartez devant Ettori.

Franck
11/03/2014, 20h42
Et Jérémy Berthod, il est pas nominé??!! :oh: It's a fucking disgrace!!!!!! :ignore:

Furoncle
12/03/2014, 09h31
Et Jérémy Berthod, il est pas nominé??!! :oh: It's a fucking disgrace!!!!!! :ignore:

On devrait faire à l'inverse de la dream team, une selection des pires joueurs ayant évolué sous la diagonale. Histoire de ne pas oublier d'où on vient non plus.

cerebus
12/03/2014, 09h55
The ASM Worst Team

On va proposer au site off. :café:

Dayi'
12/03/2014, 10h20
On devrait faire à l'inverse de la dream team, une selection des pires joueurs ayant évolué sous la diagonale. Histoire de ne pas oublier d'où on vient non plus.
Un volontaire dans l'assistance pour organiser les débats/sondages ?

Mimo
12/03/2014, 10h56
Il semble qu'un vizuteur a proposé la sienne en signature, je me souviens plus de qui il s'agit, mais y'avait de l'idée!

juan brujo
12/03/2014, 11h54
je veux bien m'en occuper.
on fait comme pour le site off ?
du poste par poste ?

Furoncle
12/03/2014, 12h08
je veux bien m'en occuper.
on fait comme pour le site off ?
du poste par poste ?

Je veux bien m'en occuper aussi, mais pour certain poste ma mémoire est parfois trop limitée.
Donc si ton inconscient n'a pas refoulé certains faits dramatiquement marquant, je te fais confiance pour nous faire revivre l'enfer.

Edit perso : je ne peux pas t'envoyer un private furoncle, ta box est pleine.

Sheik
12/03/2014, 16h10
C'est vrai que la mémoire peut flancher rapidement sur ce genre de joueur.
D'un autre côté, pas besoin de remonter trop loin en arrière. A quelques exceptions près, tout ce petit monde risque d'avoir porter notre maillot pendant ces quinze dernières années.

paul debresie
12/03/2014, 16h55
je veux bien m'en occuper.
on fait comme pour le site off ?
du poste par poste ?

Ca peut etre une bonne idee; par contre je sais pas si sur le site off ils ont prevu l entraineur; on le fait nous pour la "boulet team"?

Shun
12/03/2014, 17h12
C'est très rigolo mais c'est bien plus subjectif et difficile à cerner que le top à mon sens.
Parce que des mecs mauvais, on peut en sortir à la pelle en mode lolilol, sans problème. Franck nous propose entre autres Berthod, ok, pas de souci. On s'en rappelle car ils auront été flamboyants dans leur genre sous nos couleurs, mais quid de mecs potentiellement plus faibles qui n'auront même pas eu ces honneurs là ? Des Oshadogan ou Ligati par exemple, c'est intrinsèquement bien plus mauvais qu'un Berthod et ça mériterait encore plus le trophée de looser

Franck
12/03/2014, 17h18
C'est très rigolo mais c'est bien plus subjectif et difficile à cerner que le top à mon sens.
Parce que des mecs mauvais, on peut en sortir à la pelle en mode lolilol, sans problème. Franck nous propose entre autres Berthod, ok, pas de souci. On s'en rappelle car ils auront été flamboyants dans leur genre sous nos couleurs, mais quid de mecs potentiellement plus faibles qui n'auront même pas eu ces honneurs là ? Des Oshadogan ou Ligati par exemple, c'est intrinsèquement bien plus mauvais qu'un Berthod et ça mériterait encore plus le trophée de looser


Pas forcément d'accord. Il faut aussi prendre en compte la raison de leur recrutement, le prix et les attentes suscitées. La Berthasse venait quand même pour être titulaire, et il s'est fait piquer sa place par Muratori quoi! Ligati, perso, j'en attendais rien donc je suis pas déçu, il est limite resté anonyme (sauf pour Sophie qui le traquait jusque sous la douche des vestiaires :ninja:) et Dayo, c'était un vrai bon gars. Et pis lui au moins, il a fait un match énorme contre Montpellier (je m'en rappelle encore). La Berthasse n'a fait que de la merde chez nous.

Sheik
12/03/2014, 17h19
C'est pas faux. Mais les tops relèvent aussi des souvenirs de chacun. Ca explique notamment la victoire de Barthez sur JLE: plus récent, champion du monde... Le niveau de Fabulous Fab est certainement intrinsèquement meilleur que celui de JLE, mais ce dernier aura marqué bien plus largement l'histoire de l'ASMfc. Tout est subjectif.

On peut par contre limité ce type de subjectivité en notant des critères précis, genre un nombre de matchs minimum pour éviter les "lofteurs".

Et je suis pour la proposition de paul debresie sur l'entraineur. Un coach, c'est toujours important!

EDIT: +1 avec Franck aussi

Sophie
12/03/2014, 17h22
Ligati, perso, j'en attendais rien donc je suis pas déçu, il est limite resté anonyme (sauf pour Sophie qui le traquait jusque sous la douche des vestiaires :ninja:)

T'es sûr que c'était moi ?

Furoncle
12/03/2014, 19h00
Pas forcément d'accord. Il faut aussi prendre en compte la raison de leur recrutement, le prix et les attentes suscitées. La Berthasse venait quand même pour être titulaire, et il s'est fait piquer sa place par Muratori quoi! Ligati, perso, j'en attendais rien donc je suis pas déçu, il est limite resté anonyme (sauf pour Sophie qui le traquait jusque sous la douche des vestiaires :ninja:) et Dayo, c'était un vrai bon gars. Et pis lui au moins, il a fait un match énorme contre Montpellier (je m'en rappelle encore). La Berthasse n'a fait que de la merde chez nous.

+1 furoncle
A l'inverse un mec comme gudjohnsen peut avoir sa place dans la team of the hell.
Il risque d'y avoir de gros duels, rien qu'au poste d'arriere gauche dans les années 2000 il y a match (Berthoche, Mura, Djimi Traoré)

Franck
12/03/2014, 19h41
T'es sûr que c'était moi ?

Merde, tu me mets le doute. C'est pas toi qui le trouvait beau gosse après sa présentation? :reflex:

Agen
12/03/2014, 22h13
C'était Electus je crois :euh:

Franck
13/03/2014, 18h21
C'était Electus je crois :euh:


N'importe quoi :nono: Lui c'est de Petter Hansson qu'il est amoureux :ignore: