PDA

Voir la version complète : [Match] - 1962-1963 - Finale de CdF : Monaco-Lyon 2-0



Gallarno
08/10/2009, 15h35
1962-1963 fut une bien belle saison pour l'ASM conduite par Lucien Leduc.

En championnat, elle prenait rapidement les devants, avant que la D1 ne connaisse d'autres leaders, avec Rennes, Bordeaux, Nice, Reims et Lyon. Fin janvier, elle est 3ème à 5 points du leader sedanais de Roger Lemerre. Mais les monégasques passent alors la seconde, enchaînent 6 victoires consécutives, reprennent la première place pour ne plus jamais la lâcher. Grâce à leur phase retour canon, ils sont champions avec 3 points d'avance sur Reims, qui n'est plus la glorieuse formation finaliste de C1 mais a encore de beaux restes.



http://www.om4ever.com/NewEquipes/63CHAMPMonacoBis.jpg



Djibrill termine 2nd meilleur buteur avec 28 buts, tandis que pour l'anecdote, Jean-Claude Hernandez devient grâce à une splendide reprise de volée des 20m contre Valenciennes (3-1) le premier gardien à marquer un but en D1.

En Coupe de France, Monaco se hisse en finale après avoir gagné tous ses matches à domicile :

1/8 : Monaco-Sochaux 5-1
1/4 : Monaco-Bordeaux 2-0
1/2 : Monaco-Reims 3-2

L'Olympique Lyonnais, qui a fini son championnat à la 5ème place, est l'autre qualifié pour cette finale. Vous découvrirez dans cet avant-match (http://www.ina.fr/sport/football/video/CAF89026870/coupe-de-france-de-football-monaco-lyon.fr.html) la présentation des équipes par les 2 entraîneurs themselves.

Le 12 mai à Colombes, les deux équipes s'affrontent mais ne réussissent pas à se départager (0-0 à la fin du temps règlementaire). Comme le veut le règlement à l'époque, pas de prolongations, la finale doit être rejouée.

Les formations se retrouvent donc pour un second duel le 23 mai :

Stade Yves-du-Manoir, Colombes
24 910 spectateurs - Recette : 236 402 F
Arbitre : M. Schwinte

AS Monaco : Jean-Claude Hernandez - Georges Casolari, Marcel Artélésa, Georges Thomas - Michel Hidalgo, Henri Biancheri - Karimou Djibrill, Yvon Douis, Lucien Cossou, Théodore Szkudlapski, Albertus Carlier
Entraîneur : Lucien Leduc

O. Lyonnais : Marcel Aubour - Marcel Nowak, Thadée Polak, Aimé Mignot (cap.) - Lucien Degeorges, Marcel Leborgne - Victor Nurenberg, Kurt Linder, Nestor Combin, Guy Hatchi, Angel Rambert
Entraîneur : Lucien Jasseron

Buts : Lucien Cossou (56ème) et Georges Casolari (84ème) pour Monaco.

Le résumé du match (http://www.dailymotion.com/video/x5d55g_coupe-de-france-1963_sport), made in Morgoth.
Les deux buts, avec une image de bien meilleure qualité et l'action en entier : Cossou (http://www.ina.fr/sport/football/video/I04219851/lucien-cossou-ouvre-le-score-pour-monaco.fr.html) et Casolari (http://www.ina.fr/sport/football/video/I04230100/second-but-monegasque-marque-par-georges-casolari.fr.html).

On ne s'en rend pas compte sur les images, mais les monégasques arboraient ce soir-là un étrange maillot bleu (??) :


http://www.om4ever.com/CoupeFrance/1960/63MonacoLyon.jpg



Bref, après la première Coupe de France (1960) et le premier titre de champion (1961, date à partir de laquelle fut portée la fameuse diagonale imaginée par la Princesse Grace), c'est donc le premier doublé pour l'ASM.

L'ASM rajouta encore une ligne à son palmarès déjà bien garni en remportant à La Corogne le prestigieux trophée Teresa Herrara, contre Vasco de Gama, elle reste à ce jour le seul club français à l'avoir gagné.

Suite à cette année faste, la Principauté décida d'éditer une série de timbres ayant pour thème son équipe de football :


http://cot.priceminister.com/photo/848287148_L.jpg

http://img79.imageshack.us/img79/3608/timbremonaco.jpg (http://img79.imageshack.us/i/timbremonaco.jpg/)