PDA

Voir la version complète : Quid des saisons 1975 à 1978



misaki85
14/03/2009, 16h25
bonjour je voudrais poser une question pour les plus ancien supporter je viens de remarquer que la saison 76 on descends en d2 après la saison suivante on fini champion d2 et la saison qui suit après en d1 on finit aussi champion d1 depuis ceux moment as monaco est devenue une équipe qui joue le haut de tableau jusqu'a ces dernière saison donc je voulais savoir si des personne pouvais me parler des saison 1975-1976(de-18eme)1976-1977(d2-1er)1977-1978(d1-1er) merci d'avance

Delio
14/03/2009, 17h46
Oulàh !

Ça commence à remonter loin dans mes souvenirs tout ça. Effectivement à la fin de la saison 75/76, d'une part je décrochais mon baccalauréat "C", d'autre part l'ASM qui avait déjà frisé la correctionnelle les deux saisons précédentes (et avait notamment été sauvée au bénéfice d'un bonus "miraculeux" suite à une défaite 4-8 à Reims) est condamnée à voir ce qui se passe à l'étage inférieur. On retiendra que cette saison là Monaco a défaut de se maintenir offrit du spectacle 53 buts marqués, 73 encaissés, les spectateurs ne s'ennuyaient pas !
L'ASM parvenait à conserver son buteur, Delio Onnis et surfait l'année suivante en 2eme Division.

A cette époque la 2eme division était assez différente de notre actuelle Ligue2. Il y avait 36 équipes réparties en 2 groupes pseudo-géographiques et était un championnat "open" où se cotoyaient professionnels et "amateurs" un peu comme le National actuel. Monaco survola la compétition avec deux outsiders Toulon et surtout Gueugnon. Au final Monaco remporta son groupe devant Gueugnon, mais contrairement à ce que tu as écrit, ne fut pas champion de France de 2eme Division. Le titre se disputait par matches aller-retour entre les vainqueurs de chaque groupe, et Strasbourg l'emporta sur l'ASM (je n'ai plus le score en tête).


En juillet 1977, l'AS Monaco retrouva donc l'élite (qu'elle n'a plus quittée depuis, elle en est donc à sa 32eme saison de D1, vice-doyen derrière le PSG). Et alors que tous les spécialistes la voyaient déjà reprendre l'ascenseur en juin, elle commença par une superbe série de cinq victoires consécutives dont une à Bastia -qui finira finaliste de la Coupe de l'UEFA cette saison là- en ouverture, une autre au Louis II (l'ancien, là où se trouve Carrefour aujourd'hui) contre l'ASNL de la star montante du football français, un jaune Lorrain d'origne italienne, un certain Michel Platini promis à un bel avenir. Cette belle série verra sa fin, à Monaco, face à l'OM, déjà !
Néammoins, Monsieur Lucien Leduc rééditait son exploit de 15 ans plus tôt en remportant le titre, échouant aux portes du doublé, Nice venant remporter la demi-finale au Louis II.

misaki85
14/03/2009, 22h30
Oulàh !

Ça commence à remonter loin dans mes souvenirs tout ça. Effectivement à la fin de la saison 75/76, d'une part je décrochais mon baccalauréat "C", d'autre part l'ASM qui avait déjà frisé la correctionnelle les deux saisons précédentes (et avait notamment été sauvée au bénéfice d'un bonus "miraculeux" suite à une défaite 4-8 à Reims) est condamnée à voir ce qui se passe à l'étage inférieur. On retiendra que cette saison là Monaco a défaut de se maintenir offrit du spectacle 53 buts marqués, 73 encaissés, les spectateurs ne s'ennuyaient pas !
L'ASM parvenait à conserver son buteur, Delio Onnis et surfait l'année suivante en 2eme Division.

A cette époque la 2eme division était assez différente de notre actuelle Ligue2. Il y avait 36 équipes réparties en 2 groupes pseudo-géographiques et était un championnat "open" où se cotoyaient professionnels et "amateurs" un peu comme le National actuel. Monaco survola la compétition avec deux outsiders Toulon et surtout Gueugnon. Au final Monaco remporta son groupe devant Gueugnon, mais contrairement à ce que tu as écrit, ne fut pas champion de France de 2eme Division. Le titre se disputait par matches aller-retour entre les vainqueurs de chaque groupe, et Strasbourg l'emporta sur l'ASM (je n'ai plus le score en tête).


En juillet 1977, l'AS Monaco retrouva donc l'élite (qu'elle n'a plus quittée depuis, elle en est donc à sa 32eme saison de D1, vice-doyen derrière le PSG). Et alors que tous les spécialistes la voyaient déjà reprendre l'ascenseur en juin, elle commença par une superbe série de cinq victoires consécutives dont une à Bastia -qui finira finaliste de la Coupe de l'UEFA cette saison là- en ouverture, une autre au Louis II (l'ancien, là où se trouve Carrefour aujourd'hui) contre l'ASNL de la star montante du football français, un jaune Lorrain d'origne italienne, un certain Michel Platini promis à un bel avenir. Cette belle série verra sa fin, à Monaco, face à l'OM, déjà !
Néammoins, Monsieur Lucien Leduc rééditait son exploit de 15 ans plus tôt en remportant le titre, échouant aux portes du doublé, Nice venant remporter la demi-finale au Louis II.
merci de m'avoir fait partager tes souvenirs ces agréable de entendre un supporter qui connais bien asm pour me dire autant de détail donc encore merci

Altissimo
16/04/2009, 16h58
Je me souviens aussi de la L2 de l'époque, avec des clubs amateurs qui semaient la panique. Le plus méritant d'entre eux était le FC Gueugnon qui a même refusé la montée 2 ou 3 ans plus tard.
Mais ce dont je me souviens le plus c'est l'année de la remontée en 1977.
L'ASM a pris le commandement du championnat dès le début et tous les spécialistes attendaient logiquement sa chute. Pensez donc, une équipe qui venait de remonter et qui avait gardé son ossature, renforcée par quelques inconnus comme Moizan d'Angoulème, Raul Nogues de l'OM, Gardon qui venait de Lille, Courbis de Sochaux et un jeune gardien Ettori qui avait remplacé le titulaire Chauveau. Je n'étais pas encore supporter de l'ASM mais leur parcours, à mesure que le championnat avançait, intriguait beaucoup et leurs succès n'étaient pas dû au hasard. On retrouvait dans cette équipe la plupart des joueurs qui étaient descendus en 2ème division : Petit, Dalger, Onnis, Vitalis...Il faut croire que les ex-pensionnaires de la D2 étaient d'un bon niveau cette année-là car Strasbourg avait fini 3ème et avait livré un combat difficile aux Monégasques au Louis II lors de la dernière journée pour l'obtention du titre devant l'ASSE, victoire 1-0 de l'ASM.D'ailleurs, les Strasbourgeois seront sacrés la saison suivante avec Gemmrich, Tanter, Earlacher, Dropsy,Specht...
Donc, Monaco a fini champion l'année de sa remontée (seul club à l'avoir réalisé avec l'ASSE, je crois) et a surpris une deuxième fois en se maintenant en haut de la hiérarchie du foot français pendant de nombreuses années en pratiquant un jeu châtoyant et en formant une ribambelle d'internationaux français comme Didier Christophe, Mengual, Ricort,Couriol ...Bellone, Amoros, Bijotat...Henry, Trezeguet...
Pour les joutes européennes, il faudra encore attendre car l'ASM se fera éliminer au premier tour par les Suédois du FC Malmoe qui perdront en finale contre les Anglais de Nottingham Forest de Brian Clough ce qui atténuera la déception et les railleries de nos adversaires.
Et ce n'est qu'en 1984 que je deviendrai un mordu de ce club.

Chula
20/04/2009, 13h56
Je me souviens aussi de la L2 de l'époque,

...

On retrouvait dans cette équipe la plupart des joueurs qui étaient descendus en 2ème division : Petit, Dalger, Onnis, Vitalis...Il faut croire que les ex-pensionnaires de la D2 étaient d'un bon niveau cette année-là car Strasbourg avait fini 3ème et avait livré un combat difficile aux Monégasques au Louis II lors de la dernière journée pour l'obtention du titre devant l'ASSE, victoire 1-0 de l'ASM.D'ailleurs, les Strasbourgeois seront sacrés la saison suivante avec Gemmrich, Tanter, Earlacher, Dropsy,Specht

...

Et ce n'est qu'en 1984 que je deviendrai un mordu de ce club.

Non, ce dernier match contre Strasbourg, c'était en 1982, but de Barberis sur un centre de Bruno Bellone qui donne le titre à l'ASM au détriment de l'ASSE
qui avait pourtant gagné contre Metz sur le score de 9 à 2.

Mais il est vrai qu'en 78, Monaco et Strasbourg avait fait la course en tête pour deux promus. ;)

Chula

Altissimo
20/04/2009, 17h36
Tu as raison la Chule, mais dis-moi, le match contre Strasbourg en 1978, ça ne serait pas 3-2 pour nous après avoir été mené 0-2 au Louis II ?
Je me rappelle que cette équipe nous avait mené la vie dure lors de la montée en D1.

Chula
20/04/2009, 18h32
Tu as raison la Chule, mais dis-moi, le match contre Strasbourg en 1978, ça ne serait pas 3-2 pour nous après avoir été mené 0-2 au Louis II ?
Je me rappelle que cette équipe nous avait mené la vie dure lors de la montée en D1.

Alors là, tu m'en poses une de colle ??? Désolé, je n'ai plus souvenir...

Chula

Delio
20/04/2009, 18h59
Le site de la LFP n'est pas assez précis pour que je puisse te répondre (et ma mémoire me joue des tours), il mentionne juste une victoire 3-2 de l'ASM lors de la 4eme journée face au RCS.
Les Alsaciens prendront leur revanche 3-0 lors de la 22eme journée et finiront à la 3eme place à 3 points de l'ASM et 2 de Nantes.

tezuka
20/04/2009, 21h15
Vous etes des vrais "bibliothèques", en dehors des débuts au haut niveau avec lucien leduc en 61, j'avoue être complètement ignorant concernant les seventies, merci a vous!!!

Franck
20/04/2009, 22h35
J'ai trouvé un petit lien à propos de ce match entre Monaco et Strasbourg. Strasbourg a effectivement mené 2-0 avant de perdre 3-2.

Faites vous plaisir ^^

http://www.racingstub.com/page.php?page=match&id=809

Altissimo
20/04/2009, 23h11
Merci les gars!:fleur:

Franck, tu es une vraie fouineuse, comment as-tu trouvé ce lien ?
En tout cas merci pour cette trouvaille qui me rassure. J'ai quelques cases dans ma mémoire qui sont encore bonnes.
Elle était tout de même hallucinante la saison de ces deux promus car à cette
époque, ils faisaient en général l'ascenseur.

Delio
20/04/2009, 23h15
Merci les gars!:fleur:

Franck, tu es une vraie fouineuse, comment as-tu trouvé ce lien ?
En tout cas merci pour cette trouvaille qui me rassure. J'ai quelques cases dans ma mémoire qui sont encore bonnes.
Elle était tout de même hallucinante la saison de ces deux promus car à cette
époque, ils faisaient en général l'ascenseur.


Mais là, ils ont fait le "doublé" !

Monaco champion en 1978, Strasbourg en 1979 (pour eux ce sera le premier, et à cette heure, le dernier titre).

Franck
20/04/2009, 23h18
Merci les gars!:fleur:

Franck, tu es une vraie fouineuse, comment as-tu trouvé ce lien ?
En tout cas merci pour cette trouvaille qui me rassure. J'ai quelques cases dans ma mémoire qui sont encore bonnes.
Elle était tout de même hallucinante la saison de ces deux promus car à cette
époque, ils faisaient en général l'ascenseur.


Grâce à Google. J'ai tout simplement tapé "Monaco Strasbourg 1977" et en fouillant les liens, j'ai vu le calendrier du RCS de cette saison avec un accès à toutes les fiches de match disputés par le club cette saison et voilà ^^

A ton service en tout cas :cool:

paul debresie
21/06/2010, 11h21
ici aussi pas mal d infos , et pas que sur cette saison

http://www.pari-et-gagne.com/monaco.html#historique

asm2005
05/08/2010, 12h03
Nous avions été champion lors de la dernière journée en battant Bastia 2 à 1 avec une fin de match interminable juste devant Nantes qui devait battre Nice par 6 ou 7 buts d'écart pour nous souffler la place en cas de défaite de l'ASM.
Nantes-Nice avait fini 6 ou 7 à 0, déjà un scandale à l'époque.
Je m'en souviens comme si c'était hier de cette fin de match.