PDA

Voir la version complète : [Match] 1997-98 -D1-3- Lyon-Monaco 0-3



Night
19/09/2008, 15h18
Eté 1997, Monaco est champion de France mais débute la nouvelle saison dans la difficulté après les départs de Sonny Anderson et d'Emmanuel Petit notamment.
Le premier a signé au FC Barcelone pour plus de 100 millions de francs tandis que le second s'est envolé pour l'Angleterre et Arsenal ou il rejoint Arsène Wenger.

Dans le sens inverse, l'ASM enregistre l'arrivée de Japhet N'Doram, star de la Division 1 et du FC Nantes depuis déjà plusieurs saisons.
Mais après les deux premières journée Monaco piétine et le Club décide de recruter pour palier les carences de l'équipe.

Arrivent donc deux joueurs quasi inconnus, Robert Spehar (Croatie) en provenance du FC Bruges ou il a fini meilleur buteur du championnat belge et Mohamed Konjic un rugueur stoppeur bosniaque qui évoluait dans le championnat suisse (désolé me rappelle plus du club :honte: ).

Pour son premier match, Spehar va faire parler la poudre en mettant l'ASM sur la voie du succès en marquant de la tête sur un centre de Christophe Pignol.
Malheureusement la suite sera moins glorieuse pour le croate dont le séjour monégasque sera assez décevant (il est vrai que succéder à Anderson n'est pas une mince affaire).

Après cette ouverture du score Monaco déroulera en inscrivant deux autres buts grâce à Victor Ikpeba suite à de superbes séquences collectives avec un Japhet N'Doram qui accomplira là sans doute son meilleur match sous le maillot Rouge et Blanc (et un des rares aussi...).

On notera la prestation remuante de Giuly du côté lyonnais qui rejoindra l'ASM quelques mois plus tard lors du mercato d'hiver.

OL - ASM 0-3 (http://www.dailymotion.com/Le-Libanais-fm/video/x6sk66_lyon-as-monaco-9798_sport)

Turtle
19/09/2008, 15h29
J'étais fou d'enthousiasme quand le N'Doram nous avait rejoint,
mais en réalité les dirigeants nantais nous l'avait quand même expédié avec un genoux en carton.
Lui qui jouait si souvent brillamment contre nous, n'a pas pu faire les mêmes merveilles sous notre maillot. Un beau gachis. Et limite on aurait pu attaquer le FCNA sur le fondement de la garantie des vices cachés (:ninja:).

Robert Spehar n'était pas un inconnu quand même. Meilleur buteur de Croatie puis meilleur buteur de Belgique, on avait pas mal d'espoir quant on l'a signé et il était présenté comme un goleador assez exeptionnel.
L'Italie avait un oeil dessus, il me semble. Mais c'est vrai que son passage chez nous fait parti des grands symboles des échecs de recrutement et on a un peu brisé sa carrière au final.

Konjic lui venait du FC Zurich, et je me rappelle de prestations bien solides en LdC. Il n'a pas marqué l'histoire du club, mais c'était pourtant un bon joueur qui nh'ésitait pas à rappeler aux attaquants adverses qu'à Monaco, ce n'était pas portes ouvertes.

Night
19/09/2008, 15h36
J'ai pas dis "inconnus" j'ai dis "quasi".
Konjic étant dans le rôle de l'inconnu et Spehar dans celui de quasi :ninja:

Je trouve un peu fort de dire qu'on a brisé la carrière du Spehar, il avait des qualités sommes toutes relativement limitées.
Certes il avait un certain sens du but mais rien ne le prédisposait à véritablement percer dans un grand championnat (ce qu'était la D1 à l'époque).

Sinon je te rejoins pour Konjic, un joueur de devoir pas fin du tout mais qui dans ses bons soirs était quasi impassable (gros match à Old Trafford notamment).
De plus sa grande taille lui permettait de scorer parfois sur coups de pieds arrêtés.

N'Doram ça reste une des plus grosses déceptions c'est clair... Ce mec était pratiquement le meilleur joueur de Division 1 depuis plusieurs saisons, il jouait juste, il marquait, il donnait des caviars...
Avec un N'Doram au top de sa forme on aurait sans doute pu faire beaucoup mieux cette saison-là :/:

//edit// Personne ne réagit à la splendide volée de Patrice Carteron? :oh:

juan brujo
19/09/2008, 15h41
ce match à gerland etait notre seule victoire d'un debut de saison catastrophique, avec notamment des defaites a bordeaux et rennes (la gousse dans le rôle du punisher) et un nul + une defaite a domicile contre chateauroux (remember the nightmare didier martel) et metz (pires et son lob traditionnel au louis II)

autres temps...

Night
19/09/2008, 16h08
metz (pires et son lob traditionnel au louis II)

Tu voulais parler de ça (http://www.dailymotion.com/relevance/search/as%2Bmonaco/video/xyp4j_monaco-metz-robert-pires_events) Juan?
Qualité de l'image moisie mais commentaires en or avec ce bon vieux Charly :blush: