PDA

Voir la version complète : [Joueur] Glenn HODDLE - Milieu Offensif - Angleterre



jay-esse-jay
28/02/2007, 06h56
<iframe src="http://www.asmfoot.fr/darras/joueurapresjoueur/hoddle.html" width="930" height="900" MARGINWIDTH=0 MARGINHEIGHT=0 HSPACE=0 VSPACE=0 FRAMEBORDER=0 SCROLLING=no></iframe>

__________________________________________________ ____________


One Glenny Hoddle, there's only one Glenny Hoddle ! C'est la chanson que chantaient les supporters de Tottenham à l'époque où Hoddle y jouait et que nous avions repris fierement dans le pesage du Louis II !

J'ai envie de vous parler de ce formidable joueur, suite aux débats acharnés qui sont nés du sondage (un peu poucrave, soit :ninja: ) de Night.



Jamais, ô grand jamais, aucun joueur n'aura fait se lever, comme un seul homme, le Louis II.

Je sais que ceux qui ne l'ont jamais vu jouer ne peuvent pas comprendre. Moi même, j'ai du mal à comprendre comment il a, en si peu de temps, gagné nos coeurs avec autant de force.

C'était un seigneur, sur et hors du terrain, avec une classe et une élégance folle.

Avec son pote Hateley, il était le seul joueur à aider p'tit Louis, le vieux magasinier du club, à porter les sacs d'équipement. Dans la rue, dans les bars, où les 2 compères britanniques allaient souvent se boire une bière, il était toujours d'une gentillesse désarmante.

Sur le terrain, c'était un magicien ! Malgré un physique assez imposant, il était relativement fragile et lent.
Mais quelle technique ! Sous ses airs nonchalants, il enrhumait tous ses adversaires, avec une facilité déconcertante.
Tout y passait, passement de jambes, crochets, dribble derrière la jambe (sa spéciale), feinte de frappe, etc... Et l'adversaire finissait immanquablement à plat ventre, à 3m de l'action.
Mais à la baguette aussi, Hoddle brillait. Jeu court, jeu long, coups francs, etc...
Puel et Dib ratissaient et lui passaient le ballon, c'était facile le football !

L'année du titre 88, il a marqué, je crois, 18 buts. Enorme pour un n°10 à l'ancienne. Seul Platini a fait mieux. Pourtant, quand je parle d'Hoddle avec JLE (qui a eu la chance de jouer avec les 2), il me dit toujours les yeux brillants : "Glenn ? Le meilleur joueur de football du monde !"

J'aurai pu vous parler de la fois où il a tiré du centre, à la Pelé (et comme lui, le ballon a frisé la lucarne mais n'est pas rentré), de la fois où il a fait 4 feintes de centre, chacune suivie d'un crochet, au même défenseur avant de marquer dans un angle impossible (le gardien aussi croyait au centre), de son but en lob (à Caen je crois) après avoir effacer 2 ou 3 joueurs, de ses lucarnes sur coups francs, de cette soirée du titre 88, où il m'a tendu son maillot avant de me prendre dans ses bras et de bien d'autres choses.

J'aurai pu, mais je crois que tout ça a dépassé le cadre du football.

Je ne sais pas pour les autres "anciens" du forum, mais perso, quand je parle d'Hoddle, et ne croyez surtout pas que c'est de la nostagie, il me vient les frissons et les larmes aux yeux.

One Glenny Hoddle, there's only one Glenny Hoddle !

Edit (Tanp') : Topic déplacé en Wikivizu, Il y a dorénavant plus sa place :)

Dayi'
28/02/2007, 07h24
Ah oui,je me souviens de cette époque,ou les défenseurs étaient du niveau de Loan Goku,je m'en souviens... :chinois: :ninja:

jay-esse-jay
28/02/2007, 07h34
Détrompe-toi, ça jouait beaucoup plus dur qu'aujourd'hui.

C'était l'époque où sévissaient des Fernandez, des Dib, des Rhor, des Pardo...

Fallait pas trop garder le ballon sous peine de se faire arracher une jambe.

Mais avec Glenn, ils taclaient souvent dans le vide...

juan brujo
28/02/2007, 11h10
cette soirée du titre 88, où il m'a tendu son maillot avant de me prendre dans ses bras et de bien d'autres choses.


le mystère gsg-glenny enfin percé : ils sont gays et ont bien eu une aventure ensemble :ninja:
y'a pas que ses passements de jambes sur le terrain que t'appréciais hein mon salaud ? :p

Tarô
28/02/2007, 12h04
J'étais encore trop jeune, mais j'ai lu beaucoup de choses sur lui et j'ai vu des vidéos... De toute façon, maintenant il est dans l'histoire, même un tout nouveau supporter de Monaco doit le connaitre, savoir qu'il fait parti du patrimoine.

Ce serait bien d'ailleurs d'illustrer ce topic avec des vidéos. Mais en tout cas, c'est vrai que normalement on ne crée des topic que pour les joueurs actuels, mais je pense aussi qu'il mérite son topic.

Tanplan
28/02/2007, 12h10
Des topics comme ça il peut en créer autant qu'il veut le gsg ; merki de ce cours d'histoire grand fou ;)

Night
28/02/2007, 12h34
Merci Gsg pour cet aperçu sur ce mythique joueur (ton post est presque parfait, ya juste le passage entre parenthèses qui est de trop :ninja: ).

Emms
28/02/2007, 13h22
Merci infiniment gsg, on est jeune on est fan de l'ASM, il n'y a rien de mieux que de connaître l'histoire de notre club par le biais d'anciens supporters !;)

Ca serait bien si on instaurait un système chaque semaine ou chaque mois, vous nous racontez l'histoire d'un grand joueur de l'ASM comme tu l'as fait aujourd'hui pour Hoddle (Ouè non, j'en demande un peu trop là non ? :ninja:)

Pat'
28/02/2007, 13h34
Pour ceux qui veulent des vidéos de lui, gsg (il m'semble ?)avait mis un lien YouTube de ses plus beaux buts sous le maillot de...Tottenham, mais bon, c'est déjà pas mal ! ;)

Night
28/02/2007, 13h39
Voilà le lien:

http://www.youtube.com/watch?v=4a2pX6_rCfY

Tarô
28/02/2007, 13h45
Oui, je les avais vu, ils sont magnifiques (surtout ceux faceà Liverpool et Watford) mais la jeunesse monégasque est exigeante et demande des vidéos de buts d'Hoddle sous le maillot monégasque. :p

Franck
28/02/2007, 13h53
gsg :love:

Moi aussi je suis preneur si y'a moyen que vous les "vieux" (:rire:) nous parliez des anciens grands joueurs de l'asm, on vous lira avec plaisir ^^

Baine
28/02/2007, 14h21
Excellent GSG :blush:

Dire que ce joueur fabuleux partait quand je commençais à m'intéresser au foot et à l'ASM :pleure:


Question subsidiaire : t'en as fait quoi du maillot? ^^
Question suicidaire : Tu me le vends? :ninja:

olivier72
28/02/2007, 14h21
Glenn Hoddle, le talent et la gentillesse incarnés......:love: :love: :love:

J'ai encore plein de souvenirs impérissables de lui, surtout les matchs joués à Caen, à l'ancien stade de Venoix, lieu atypique où les joueurs devaient traverser la foule, leur sac sur le dos, pour rejoindre leur car après leur match. Des scenes hallucinantes, totalement impossibles de nos jours, où on avait la chance de boire son coup à la buvette entouré de joueurs de l'ASM, la canette à la main. J'avais plein de photos de Glenn, luc Sonor, JLE, Fofana, Puel, Wenger,etc, etc.......toutes honteusement égarées :pleure:

Tarô
28/02/2007, 14h29
Question suicidaire : Tu me le vends? :ninja:

Je suis prêt à faire monter les enchères :p

Mentalità Ultra
28/02/2007, 14h41
Attend un peu, peut-être qu'a ma mort, je le mettrais sur mon testament, a ton nom, ou a celui d'un autre :café:

jay-esse-jay
28/02/2007, 16h40
Pour la petite histoire, au moment où j'allais me saisir du précieux Graal, un gamin est passé en courant et l'a arraché des mains d'Hoddle ! Véridique !

Mais j'étais tellement heureux que le grand Glenn me tendent les bras pour communier avec moi ce sacre de champion de France que l'idée de courir après ce petit jeune ne m'a même pas traversé l'esprit.

Pour les images d'Hoddle à Monaco, j'ai un pote qui enregistrait tous les telefoot à l'époque, puis qui faisait des montages des buts, joueurs par joueurs. Peut-être qu'il a encore celle d'Hoddle, je croise les doigts.

Night
28/02/2007, 16h46
Voilà une bio d'Hoddle trouvée sur le site footanglais.com:




GLENN HODDLE





Pétri de talent, toujours élégant, parfois génial, Glenn Hoddle a illuminé le football anglais de toute sa classe dans les années 80. Sélectionné à 53 reprises en équipe d'Angleterre, son nom reste attaché à la formidable génération des années 80, et surtout au club de ses débuts, Tottenham, dont les fans viennent de l'élire meilleur joueur de l'histoire du club. Born was the King of White Hart Lane...


Les débuts d'un surdoué
Né à Hayes, dans le Middlesex, Glenn Hoddle grandit à Harlow, où sa famille avait déménagé. C'est là qu'il apprend à jouer au football. C'est là également qu'il se blesse une première fois au genou, assez sérieusement, à l'adolescence. Blessure dont il ne se relèvera jamais totalement. Mais c'est surtout là que Martin Chivers, alors attaquant vedette de Tottenham, le repère lors d'un tournoi local. Sidéré par le talent du gamin, Chivers le convainc d'aller tenter sa chance chez les Spurs. Hoddle n'a pas encore 17 ans. Commence ainsi l'itinéraire d'un enfant de la balle incroyablement gâté par la nature, dont les dons vont faire le bonheur de Tottenham pendant plus d'une décennie.
http://www.footanglais.com/images/_1247424_spurs300[1].jpgNous sommes alors au milieu des années 70 et Tottenham vit une période de transition assez trouble. Après 16 ans de règne, Bill Nicholson vient de quitter son poste de manager. La succession est laborieuse. Contre l'avis de Nicholson lui-même, Terry Neill prend les rênes de l'équipe. Ce dernier ne marquera pas l'histoire des Spurs, mais il a le mérite de lancer Hoddle dans le grand bain en août 1975 face à Norwich. Six mois plus tard vient sa première titularisation, face à Stoke City. Hoddle ouvre la marque, trompant Peter Shilton d'une frappe lointaine. Le premier de ses 110 buts sous le maillot blanc.

Adulé et controversé
Dès la saison 1977-78, Glenn Hoddle s'impose comme le dépositaire du jeu de Tottenham et le restera pendant dix ans. Mais le bonhomme divise. Son talent hors normes n'est pas en doute, mais certains le trouvent peu combatif, une qualité très prisée outre-Manche. De nombreux supporters lui reprochent cette attitude nonchalante. Non sans raison d'ailleurs. Rechignant au combat, abhorrant le tacle, Hoddle n'hésite pas à se "cacher" pour éviter la blessure. Du moins dans ses très jeunes années.
Au fil des ans, il travaillera dans ce domaine, s'impliquant davantage dans des tâches plus ingrates comme la récupération. N'empêche, il traînera longtemps cette réputation, de moins en moins justifiée, qui lui vaudra d'être considéré comme le moins "British" des joueurs anglais. Pas forcément un compliment car le supporter anglais aime autant l'engagement, le don de soi, que le talent naturel et le don tout court, qui ne recèle finalement aucun mérite. Il ne faut donc pas s'étonner si Hoddle décida, une fois la trentaine venue, d'aller explorer un autre football.

L'âge d'or
http://www.footanglais.com/images/glennh.jpgDès la saison 1977-78, Hoddle s'affirme comme un titulaire indiscutable chez les Spurs. Les arrivées du champion du monde argentin Osvaldo Ardiles, de l'Ecossais Steve Archibald et de Tony Gavin, conjuguées au talent unique d'Hoddle, offrent à Tottenham un milieu de terrain de premier ordre. Le début des années 80 est faste pour le club du Nord de Londres, qui accroche deux Cups consécutives, en 1981 et 1982. Lors de ce deuxième voyage à Wembley, Hoddle inscrit lui-même le but de la victoire, sur penalty. En championnat, Tottenham accroche la quatrième place en 1983, ce qui lui vaut une qualification pour la Coupe UEFA, épreuve que l'équipe remporte en mai 1984, battant Benfica en finale.
Mais Hoddle n'a pas pris part à ce triomphe. Blessé, le meneur de jeu anglais rate toute la fin de saison, et ne reviendra qu'au cours de la saison suivante. Lorsqu'il retrouve le terrain, début 85, les Spurs sont en course pour le titre, à la lutte avec Everton. Pour la première fois depuis un quart de siècle, le titre est sur le point de revenir à White Hart Lane. Sur le point seulement, car Tottenham devra s'incliner. Ce qui aurait pu être le point d'orgue de la carrière de Glenn Hoddle marquera en fait le début du déclin pour cette génération. En 1987, il dispute son dernier match sous le maillot blanc, à Wembley, en finale de la Cup contre Coventry. Et s'en va sur une défaite…

Sélection: Les regrets éternels
http://www.footanglais.com/images/_1247424_hoddle_eng[1].jpgCeux qui sont nés suffisamment tôt pour avoir connu la génération sacrée championne du monde en 1966 devant Sa Majesté sont quasi-unanimes: l'équipe d'Angleterre des années 80 était aussi douée, si ce n'est plus, que sa devancière. Pourtant, elle n'a jamais brillé dans les grandes compétitions internationales, notamment lors des Coupes du monde 1982 et 1986. Le talent d'Hoddle, associé à celui de Keegan, Francis, Robson ou Mariner (1982) puis à celui de Lineker, Hateley ou Wilkins (1986), ne permettra pas à l'Angleterre de franchir le cap des quarts de finale. Hoddle disputera également deux phases finales de Championnat d'Europe, en 1980 et 1988. Sans plus de succès. L'Euro 88 en Allemagne vire même au fiasco. Trois matches, trois défaites au premier tour. La dernière, face à l'URSS (1-3) est de trop pour Hoddle. Ce jour là, il honore la dernière de ses 53 sélections en équipe d'Angleterre, au cours desquelles il aura inscrit huit buts.

Le Prince du Rocher
Une fois la trentaine venue, Hoddle sent son histoire avec Tottenham touche à sa fin. L'Anglais a le sentiment d'avoir fait le tour de la question et répond aux sirènes monégasques à l'été 1987 (pour 7,5m de francs), en compagnie d'un autre Anglais, Mark Hateley. L'ASM, alors dirigée par un certain Arsène Wenger, survole le championnat et de France et décroche le titre en juin 1988. Hoddle, malgré un genou en compote, brille sous le maillot rouge et à blanc, au point d'être désigné meilleur étranger de l'hexagone.
http://www.footanglais.com/images/phhoddle1[1].jpgLa suite s'avère moins brillante. Les blessures perturbent de plus en plus Hoddle, dont les passages à l'infirmerie de la Turbie sont de plus en plus fréquentes. Le jeu monégasque en pâtît, les résultats aussi. Le magicien doit souvent se contenter de jouer une mi-temps, ou de rentrer à une demi-heure de la fin, comme lors du quart de finale de Coupe des champions, perdu face à Galatasaray. Début 1990, le club décide de rompre son contrat. Hoddle met un terme à sa carrière. Mais outre le titre glané, il n'a pas perdu son temps en Principauté. C'est au contact de Wenger que le goût du management lui est venu. Dès 1991, il entame à Swindon une nouvelle vie, une nouvelle carrière, qui le mènera jusqu'à la tête de l'équipe d'Angleterre.

Seigneur Morgoth
28/02/2007, 20h15
juste histoire de ramener ma fraise d'historien.
L'année ou hoddle marqua 18 buts, c'etait en 89 et non 88 ^^

Horace Vink
28/02/2007, 20h17
Ah Glenn Hoddle ! :cool::cool::cool:

Sans doute l'un des tous meilleurs joueurs ayant évolués sous le maillot rouge et blanc.
Bien des années encore, son nom résone encore à l'oreille des puristes du ballon rond et des nostalgiques de Fontvieille.

Mon premier souvenir de glenn remonte au match d'ouverture du championnat en 87 contre l'OM de Papin. Ce soir là, les 2 nouveaux étrangers (on en avait droit qu'à 2 par équipe à l'époque) ont fait rapidement oublier la paire danoise Busk-Soren Lerby de la saison prècedente en éclaboussant de leur classe ce match. Victoire 3-1 à Louis II avec un but superbe de son compére et non moins ami Mark Hateley.
Les supporters Monégasques tenaient là un meneur de jeu hors norme auteur de gestes utiles et à la fois "esthétiques" et capable de faire soulever de son siège jaune le plus dépressif des spectateurs. Glenn joignait l'utile à l'agréable en rendant ses partenaires meilleurs.
Sa 1ere année sous le maillot asémiste fut un véritable récital où toute l'étendue de son talent se révéla à une France du football qui finira par le désigner meilleur joueur étranger du championnat.
Je me souviens des feintes de tirs ou de passes qui éliminaient ses adversaires, de sa conduite de balle "artistique" et sa façon de rendre des ballons propres.
A l'époque j'étais fan à 200 % de ce joueur et bien des années après je reste un inconditionnel de Glenn Hoddle. Je crois que c'est le genre de joueur que l'on n'oublie jamais. Dommage que sa fin de carrière fut marquée par d'interminables blessures.
Mon rêve a toujours été de le voir un jour diriger notre équipe et de pouvoir lui dire ô combien il a fait rêver toute une génération de supporters Monégasques.
Peut-être un jour....

Seigneur Morgoth
28/02/2007, 20h31
http://img254.imageshack.us/img254/4619/87881201fu7.th.jpg (http://img254.imageshack.us/my.php?image=87881201fu7.jpg)

ya pas a dire quand meme, un hoddle ça vieillis mal :rire:

Horace Vink
28/02/2007, 20h53
C'est qui entre Mége et Hoddle ?

Chula
28/02/2007, 21h28
Ca va parraitre con, mais de lire ce topic, ça me fout les larmes aux yeux.

j'ai eu la chance de voir le dernier match de Glenn sous les couleurs de Monaco en août 89 à Caen où il avait égalisé d'un superbe coup-franc (1à1).

S'il avait été français, il aurait eu une meilleur reconnaissance dans le mileiu du foot et serait aujourd'hui, avec Platini et Zidane, un des plus grand footballeur français de tous les temps.

Je pense que le seule problème de Glenny, c'est d'avoir été anglais et la bio de Nightsky le prouve bien.

Je me souveins aussi très bien de ce quart de finale contre Galatasaray en 89 où on a perdu au Louis II 1 à 0 avec un but de Kolac. La rentré de Glenn à 30 mn de la fin du match a fait lever tout le stade car pour tous, il était le Dieu qui allait nous sortir d'affaire, en vain. Malgré ses beaux gestes alors qu'il ne jouait que sur une jambe.

Et j'ai assisté au match retour à Cologne (le stade d'Istambul étant suspendu) où on fait reaprt avec un match nul (1 à 1;but de Mister Georges) et où Glenny juste après l'égalisation nous fait une reprise de volée en pleine surface de réparation et le ballon allant direct au but, est arrêté par un un bras VOLONTAIRE d'un joueur turc que seul l'arbitre n'a pas vu?

Putain, ça me fait mal de me rappeler tout ça :pleure: .

Chula

Horace Vink
28/02/2007, 21h51
Le Louis II devrait être rebaptisé stade Glenn Hoddle:cool:

paul debresie
28/02/2007, 22h25
C'est qui entre Mége et Hoddle ?

c est pas benjamin clement?

Night
28/02/2007, 22h36
c est pas benjamin clement?

Je ne pense pas, moi je dirais plus Rémi Vogel

paul debresie
01/03/2007, 00h14
exact!!!!!

Hannibal
01/03/2007, 08h47
Ca va parraitre con, mais de lire ce topic, ça me fout les larmes aux yeux.

j'ai eu la chance de voir le dernier match de Glenn sous les couleurs de Monaco en août 89 à Caen où il avait égalisé d'un superbe coup-franc (1à1).

S'il avait été français, il aurait eu une meilleur reconnaissance dans le mileiu du foot et serait aujourd'hui, avec Platini et Zidane, un des plus grand footballeur français de tous les temps.

Je pense que le seule problème de Glenny, c'est d'avoir été anglais et la bio de Nightsky le prouve bien.

Je me souveins aussi très bien de ce quart de finale contre Galatasaray en 89 où on a perdu au Louis II 1 à 0 avec un but de Kolac. La rentré de Glenn à 30 mn de la fin du match a fait lever tout le stade car pour tous, il était le Dieu qui allait nous sortir d'affaire, en vain. Malgré ses beaux gestes alors qu'il ne jouait que sur une jambe.

Et j'ai assisté au match retour à Cologne (le stade d'Istambul étant suspendu) où on fait reaprt avec un match nul (1 à 1;but de Mister Georges) et où Glenny juste après l'égalisation nous fait une reprise de volée en pleine surface de réparation et le ballon allant direct au but, est arrêté par un un bras VOLONTAIRE d'un joueur turc que seul l'arbitre n'a pas vu?

Putain, ça me fait mal de me rappeler tout ça :pleure: .

Chula
C'était le même genre de sensation que le retour contre l'Inter en 97? Un Viol aux vu de tous?
Quand on y pense bien on a franchement pas toujours été gaté par l'arbitrage en coupe d'Europe! Entre Inter 97, Manchester 98, la Juve 98, Chelsea 04 et apparement Galatasaray 89....:pleure:

Tarô
01/03/2007, 12h36
C'était le même genre de sensation que le retour contre l'Inter en 97? Un Viol aux vu de tous?
Quand on y pense bien on a franchement pas toujours été gaté par l'arbitrage en coupe d'Europe! Entre Inter 97, Manchester 98, la Juve 98, Chelsea 04 et apparement Galatasaray 89....:pleure:

Et tu peux limite rajouter Porto 04. Bon ok, la victoire on la méritait pas, mais les deux hors-jeu qui peuvent faire but et l'action du dexième but je les ai toujours pas digérés moi.

MrToNy
01/03/2007, 12h53
Oui Hoddle etait un joueur extra .... moi aussi j'etais fan ....


Par contre ses derapages genre ses propos sur les handicapés ... :/:

jay-esse-jay
01/03/2007, 13h35
juste histoire de ramener ma fraise d'historien.
L'année ou hoddle marqua 18 buts, c'etait en 89 et non 88 ^^

Mais en 88/89, il a pas beaucoup joué, tu es sur qu'il marque 18 buts ?

Et l'année du titre, il en met combien alors ? Et de passes décisives (tant qu'à faire lol) ?

Night
01/03/2007, 13h53
Oui c'est bien en 1989 qu'il marque 18 buts, l'année du titre c'était Hateley le meilleur réalisateur du club avec 14 unités ;)

Voici d'ailleurs le classement des buteurs saison 1988-89:



1. Papin (Marseille) 22 buts
2. Hoddle (Monaco) Vujovic (Cannes) 18
4. Blanc (Montpellier) Bravo (Nice) Xuereb (PSG) 15
7. Divert (Montpellier) Vandenbergh (Lille) Weah (Monaco) 14

jay-esse-jay
01/03/2007, 19h21
Un ami doit me faire un dvd spécial Hoddle à Monaco !!!!!!!!

Tanplan
01/03/2007, 19h24
Un ami doit me faire un dvd spécial Hoddle à Monaco !!!!!!!!

T'as des amis toi? O_o

jay-esse-jay
01/03/2007, 19h45
Non, des relations de travail !

Tout le monde ne peut pas être le meilleur ami de l'homme, sale gay !

Burt
05/03/2007, 01h45
Tu feras touner :blush:

jay-esse-jay
07/03/2007, 19h47
Mon pote doit me faire le dvd pendant ses vacances en avril. Dès que je l'ai, je le mettrai sur youtube.

Horace Vink
07/03/2007, 20h04
ça c'est du pote !:cool:

paul debresie
07/03/2007, 23h37
Tu feras touner :blush:

l ami ou le dvd??????:ninja:

akis
08/03/2007, 00h06
Ah Hoddle était sans conteste le meilleur joueur que j'ai pu voir sous ce maillot, un joueur qui ne pouvait plus se livrer à 100 pourcents mais qui délivrait des passes millimétrées à faire palir de jalousie un certain Gallardo, une technique parfaite et en plus un physique très avantageux!
Son association avec Hateley était incroyablement magique et Monaco surnageait dans ce championnat!
Hoddle était le meilleur, c'était un Dieu du ballond rond, toutes ses passes et ses tirs étaient des chefs d'oeuvres, on ne reverra sans doute plus pareil magicien sous nos couleur hélas (hoddle is magic titrés tous les journaux à chaque match)!
Juste pour ceux qui se souviennent de l'époque Waddle avait déclaré que son maitre était Glenn Hoddle, ça veut tout dire!

Adelscott
08/03/2007, 01h40
gsg tu feras tourner le dvd aussi stp, hoddle merite mieux que la qualité youtube ;)

jay-esse-jay
06/03/2008, 21h55
Je ne l'ai jamais eu ce DVD... :pleure::(:x

Une promesse de Gascon... :x:x:x

Chula
06/03/2008, 22h27
Je ne l'ai jamais eu ce DVD... :pleure::(:x

Une promesse de Gascon... :x:x:x

Et oui gsg, les amis, les VRAIS, ça se compte sur les doigts de la main ?;)

Dommage que tu n'ai pas réussis à te procurer ce DVD de Notyre Glenny. :/:

Pas plus tard qu'hier soir, je me trouvais dans un bar asser British de Monaco à l'apéro et j'ai rencontré 2 anglais avec qui j'ai parlé de foot. Ces deux là m'ont demandé ce que je pensais de Glenn Hoddle et si je l'avais connu. C'est étrange, mais je suis mis à reparler l'anglais couramment à ce moment là ;) en leur disant tout le bien qu'avait apporté Glenny à l'ASM et le souvenir que tous les (Vieux) supporters de l'ASM ont envers ce grand joueur. Ces deux anglais en étaient tout bouleversé de voir un français parlé aussi bien de Glenny et eux aussi restent persuadé que son plus gros problème, ça a été d'être anglais.

Chula

MrGeorge
07/03/2008, 11h40
Sa première saison à Monaco (la mienne aussi... en tant que supporter) était en effet un régal, il a orchestré le jeu à merveille.
Il était la cerise sur le gateau, un sacré gateau d'ailleurs avec Vogel et Battiston dans l'axe et Amoros et Sonor sur les côtés de la défense, Dib et Puel au charbon, Ferratge et Fofana sur les ailes et Hateley à la finition.
Et au milieu coulait la rivière de son talent...
Je crois que, comme Waddle à Marseille, c'est la classe de l'anglais, son amour du jeu, sa gentillesse et sa simplicité qui l'ont rendu si attachant et populaire, si emblématique et respecté. Que la foule se lève allait de soi !

A la croisée des chemins entre le football des années 80 (pas encore professionnalisé à l'extrême) et celui des années 90 (où le physique a commencé à prendre de plus en plus de place), le jeu d'Hoddle était une sorte de chef d'oeuvre en péril : technique au possible, toujours dans le bon sens, sans excès, privilégiant la passe au dribble.

Horace Vink
07/03/2008, 12h13
Je ne sais plus d'où je tiens cela mais il me semble qu'il n'était pas rare de voir dans les vestiaires d'après-match Glenn et son compère Mark Hateley, une bière à la main. Légende ou réalité ?

MrGeorge
07/03/2008, 15h58
Idéal pour l'élimination des toxines ^^
(Je crois aussi avoir vu Givet une fois, en arrière plan d'une interview de canal.)

shaolin78
07/03/2008, 23h24
Dos Santos, à Strasbourg, est un habitué :cool:

Altissimo
14/10/2008, 02h00
Le défenseur à qui il fait des miséres sur l'aile (4 feintes de centre avant de marquer à angle fermé sur Bruno Martini) est le Polonais Waldemar Matyzik. Quel but mes amis! Glenn Hoddle fait partie du top 5 des joueurs Monégasques qui m'ont marqué. Ne cherchez pas pourquoi j'ai prénommé mon fils de 15 ans aujourd'hui Glenn. J'avais enregistré cette saison tous les buts de l'ASM sur une cassette du match contre l'OM (3-1) à la défaite anecdotique au vélodrome (0-2). Malheureusement, cette cassette est HS et perdue. Mais quelle classe!

ASM redempteur
17/01/2009, 22h37
Dans la multitude de joueurs de talent à avoir revêtu la tunique rouge et blanche, c'est incontestablement celui qui m'a le plus marqué.

Quel talent ! Quelle classe ! On a rarement vu un joueur doué d'une telle faculté d'élimination et de passe. Il a même réussi à faire marquer une dizaine de buts à Marcel Dib une année !

Malheureusement on n'est pas près de revoir des génies de sa trempe dans notre pauvre championnat minable....

Pleneuf
17/01/2009, 23h04
L'homme qui a fait que j'aime le foot :) L'idole de mon père aussi

Chula
18/01/2009, 00h15
Arrrfffffff !! à relire ce topic, ça me fout les larmes aux yeux ...

Et oui Bibop, MrGeorges, Electus, Dayi, Matra2b... c'était ça l'ASM avant !!!

Chula (nostalgique)

zebanx
18/01/2009, 12h08
Sur la rétro. de ces vingt dernières années côté milieu, le filtre de l'entonnoir me pousserait à retirer GALLARDO et HODDLE.

Ces deux joueurs ont incontestablement été deux étoiles qui ont incité bon nombre d'entre nous à s'identifier à ce club, hors proximité géographique.

Vos posts sont complets sur HODDLE, quel joueur et quelle classe, quand on a eu le bonheur d'avoir vu un tel joueur avec la tunique rouge et blanc, la barre est placée très haut.
Mais, en ces moments douloureux de voir la tradition monégasque de beau jeu aussi dévoyée (GOMES, CASPER...), c'est bon de se rappeler à de si bons souvenirs.

Altissimo
21/01/2009, 00h39
Glenn Hoddle, Marcelo Gallardo... A l'annonce du transfert de chacun d'eux chez nous, je n'ai pas voulu y croire! Un international anglais chez nous! Nous avons été les premiers à faire venir un Anglais dans notre championnat. Gallardo est un nom assez courant en Argentine et je ne pensais pas d'abord que c'était la petite poupée, celui qui avait mené l'Argentine en France au mondial.

Ah quelle époque! Xebank et Chula, merci de me ramener ces souvenirs.

Sophie
18/04/2009, 22h10
Après quelques soucis techniques - et d'ailleurs niveau présentation ce n'est pas terrible (:/:), mais voici l'interview donnée par Glenn Hoddle à Diagonale (numéro Avril-Mai 2009) et quelques photos.

Bonne lecture !


http://img22.imageshack.us/img22/5797/interviewhoddle.th.jpg (http://img22.imageshack.us/my.php?image=interviewhoddle.jpg)

http://img22.imageshack.us/img22/7670/interviewhoddle1.th.jpg (http://img22.imageshack.us/my.php?image=interviewhoddle1.jpg)

http://img22.imageshack.us/img22/5171/interviewhoddle2.th.jpg (http://img22.imageshack.us/my.php?image=interviewhoddle2.jpg)

http://img22.imageshack.us/img22/6240/interviewhoddle3.th.jpg (http://img22.imageshack.us/my.php?image=interviewhoddle3.jpg)

jay-esse-jay
19/04/2009, 02h10
Merci Sophie! :pleure:

Chula
19/04/2009, 03h05
Domage que l'interview ne soit pas de très bonne qualité et que le passé de Glenn à l'ASM ne soit pas plus approfondi. Mais ça reste un pure bonheur de pouvoir lire quelque chose de Dieu. Merci Sophie :fleur:.

Chula (nostalgie quand tu nous tiens...)

zebanx
19/04/2009, 10h29
Quel bonheur cet itw
Merci sophie :fleur:

Night
11/10/2009, 21h40
Luc Sonor en 1989 après Monaco - Galatasaray en C1 :


" Glenn est notre soleil, notre patron. Il est rentré sur une jambe et il a fait une mi-temps somptueuse. Il a éclairé le jeu comme il le fait à chaque fois qu'il est là. Ce mec, c'est un seigneur, c'est un Dieu ! sur le terrain et aussi dans la vie. Il est bourré de qualités. Rien que de savoir qu'il est là, même sur le banc, nous sommes rassurés ... "

Agen
12/10/2009, 01h53
Bon, étant né en 1988, je n'ai évidemment pas suivre les performances de ce mec, mais je m'étais déjà renseigné sur ce type. Mais lire ce topic, c'est limite époustouflant. Ca donne du rêve.

paul debresie
12/10/2009, 12h41
Nous avons été les premiers à faire venir un Anglais dans notre championnat.

un peu faux car dans les annees 30, premieres annees du professionalisme , les anglais etaient legion dans le championnat.

mais bon pour hoddle c est vrai que c est le premier anglais de renom qui ai jouer a l asm, suivi de tres pres par hatelay.
c est vrai que de voir un duo de meme nationalitè arriver a l asm etait a prendre avec des pincettes, car o se souvient que l annee d avant le duo danois "lerby-busk" avait brillè par sa non brillance justement!!!:rire:

petithomme
12/10/2009, 15h43
Pas eu l'occasion de le voir jouer malheureusement mais sa légende vie grâce à ce genre de topic.
Félicitation à tous les participants, c'est prenant comme lecture!

jay-esse-jay
11/12/2012, 04h36
J'ai eu la promesse, ce soir, de mon collègue de travail, de me retrouver sa @#~¤ de cassette (que nous attendons tous depuis 2007...) et de me la mettre sur un dvd pour qu'on puisse la mettre en ligne!!! :love::love::love:


EDIT: Je me suis retapé, pour la 100ème fois les 7 pages de ce topic, et juré, j'ai toujours les frissons et les larmes aux yeux... :pleure::pleure::pleure:

Putain, mais qu'est-ce qu'ils ont fait de MON club??? :pleure::pleure::pleure:

Dr. Bobo
19/12/2012, 18h27
J'attends avec impatience. Et j'ajouterais qu'à mon avis, ce travail devrait être fait par le club plutôt que par les supporters. Faire revivre l'histoire du club à travers des vidéos c'est important. A moins que ce ne soit pas juridiquement possible...

Pleneuf
19/12/2012, 19h46
J'attends le DVD de pieds ferme et aimerai tellement le voir avec mon petit papa.

J'ai revu tellement de fois la vidéo Youtube sur ces meilleurs moment à Tottenham avec la musique de Queen "It's a kind of Magic".

Tiens je me pêterai bien un maillot des Spurs avec 10 Hoddle dans le dos pour briller au Calcetto.:love:

victoria
19/12/2012, 20h18
J'ai eu la promesse, ce soir, de mon collègue de travail, de me retrouver sa @#~¤ de cassette (que nous attendons tous depuis 2007...) et de me la mettre sur un dvd pour qu'on puisse la mettre en ligne!!! :love::love::love:


EDIT: Je me suis retapé, pour la 100ème fois les 7 pages de ce topic, et juré, j'ai toujours les frissons et les larmes aux yeux... :pleure::pleure::pleure:

Putain, mais qu'est-ce qu'ils ont fait de MON club??? :pleure::pleure::pleure:

Sache que je m'associe à tes larmes , les miennes sont de sang lorsque je repense souvent à ce Dieu des pelouses, le plus Grand de tous les temps à l'ASM , le seul qui lorsque les adversaires en Coupe d'Europe pensait qu'il allait peut-être jouer alors qu'il était donné blessé, se chier dessus (un certain retour contre Galatassaray où il a joué sur une jambe et a failli inverser le résultat)

Les soirées de championnat, il illuminait le jeu de toute sa classe et je me rendait au stade le Coeur joyeux me disant "Mais qu'est-ce que le grand Glenn va encore nous faire ce soir " ça change des boulets d'aujourd'hui où t'as plutôt tendance à avoir peur en te demandant qui va merder, et qui va encore nous faire perdre des points O_o

Je n'oublierais jamais lors du championnat 87/88 cette brillantissime victoire contre l'OM au Louis II au terme d'un match fantastique avec Glenn à la baguette, où les marseillais n'avaient pas existés malgré le grand Papin et avait été complètement éteint par les Amoros, Battiston, Puel et autres Sonor

Et aujourd'hui GSG je vais te gratifier d'une anecdote que peut-être tu connais, figures toi que le très grand Henri BIANCHERI qui est un Ami et qui à l'époque était le Directeur Sportif avait bien failli faire venir le non moins grand Waddle pour l'associer à notre Ami Glenn, c'était son rêve, son délire et au final les marseillais nous l'ont soufflés pour un fil, ..... imagines toi 5' quel duo de folie cela aurait fait, j'y ai très très souvent pensé :love::love::love:

Gentil Bourriquet
20/12/2012, 09h37
Et aujourd'hui GSG je vais te gratifier d'une anecdote que peut-être tu connais, figures toi que le très grand Henri BIANCHERI qui est un Ami et qui à l'époque était le Directeur Sportif avait bien failli faire venir le non moins grand Waddle pour l'associer à notre Ami Glenn, c'était son rêve, son délire et au final les marseillais nous l'ont soufflés pour un fil, ..... imagines toi 5' quel duo de folie cela aurait fait, j'y ai très très souvent pensé :love::love::love:

Oui on connaissait cette anecdote.
Et gsg est un des plus grand fans de Biancheri!


Gentil Bourriquet (:café:)

Pleneuf
20/12/2012, 09h42
Le gentil Henri malheureusement il n'a plus toute sa tête.

Lui on peut dire qu'il avait le nez en matière de ballon

Barbagiuan
20/12/2012, 10h51
A cette époque (quand ASM-OM c'était le classico français) je crois qu'on avait été à deux doigts de faire signer Papin aussi. :-)

R2D2
20/12/2012, 11h22
A cette époque (quand ASM-OM c'était le classico français) je crois qu'on avait été à deux doigts de faire signer Papin aussi. :-)

Si ma mémoire ne me trahit pas, il avait signé un pré-contrat et s'était rétracté en faveur des olympiens ;)

victoria
20/12/2012, 11h25
Si ma mémoire ne me trahit pas, il avait signé un pré-contrat et s'était rétracté en faveur des olympiens ;)
Correct ;)

jay-esse-jay
20/12/2012, 12h55
Je l'ai encore harcelé hier et il m'a juré que dès qu'il remettait la main sur la cassette, qui est enfouie dans des centaines de cassettes d'archive, il me ferait un dvd. Oui, il est fétichiste... :rire:

Par contre, il m'a avoué hier qu'il avait fait passé une copie de la dite cassette à l'époque à Glenn. Celui-ci, ravi, lui a offert son maillot de l'ASM du match aller (bleu ciel, pub Afflelou) contre Rejavic. (ortho?) O_o

Putain, le St Graal!!! :pleure::pleure::pleure:

Je me fous du prix, mais je vais lui racheter!!! :love::love::love:

cerebus
20/12/2012, 13h46
Je l'ai encore harcelé hier et il m'a juré que dès qu'il remettait la main sur la cassette, qui est enfouie dans des centaines de cassettes d'archive, il me ferait un dvd. Oui, il est fétichiste... :rire:

Par contre, il m'a avoué hier qu'il avait fait passé une copie de la dite cassette à l'époque à Glenn. Celui-ci, ravi, lui a offert son maillot de l'ASM du match aller (bleu ciel, pub Afflelou) contre Rejavic. (ortho?) O_o

Putain, le St Graal!!! :pleure::pleure::pleure:

Je me fous du prix, mais je vais lui racheter!!! :love::love::love:

Reykjavik

jay-esse-jay
20/12/2012, 17h41
Sache que je m'associe à tes larmes , les miennes sont de sang lorsque je repense souvent à ce Dieu des pelouses, le plus Grand de tous les temps à l'ASM , le seul qui lorsque les adversaires en Coupe d'Europe pensait qu'il allait peut-être jouer alors qu'il était donné blessé, se chier dessus (un certain retour contre Galatassaray où il a joué sur une jambe et a failli inverser le résultat)

Les soirées de championnat, il illuminait le jeu de toute sa classe et je me rendait au stade le Coeur joyeux me disant "Mais qu'est-ce que le grand Glenn va encore nous faire ce soir " ça change des boulets d'aujourd'hui où t'as plutôt tendance à avoir peur en te demandant qui va merder, et qui va encore nous faire perdre des points O_o

Je n'oublierais jamais lors du championnat 87/88 cette brillantissime victoire contre l'OM au Louis II au terme d'un match fantastique avec Glenn à la baguette, où les marseillais n'avaient pas existés malgré le grand Papin et avait été complètement éteint par les Amoros, Battiston, Puel et autres Sonor

Et aujourd'hui GSG je vais te gratifier d'une anecdote que peut-être tu connais, figures toi que le très grand Henri BIANCHERI qui est un Ami et qui à l'époque était le Directeur Sportif avait bien failli faire venir le non moins grand Waddle pour l'associer à notre Ami Glenn, c'était son rêve, son délire et au final les marseillais nous l'ont soufflés pour un fil, ..... imagines toi 5' quel duo de folie cela aurait fait, j'y ai très très souvent pensé :love::love::love:

Quel trio, même!!!!! Avec Hateley!!!!! :love::love::love:

Lowry
20/12/2012, 18h45
Hoddle nom magique :love: satané blessure et dommage qu'il soit parti si tard de chez les Spurs. Il est toujours aussi croyant ?

El*Moro*
22/12/2012, 13h28
Je crois que c'est le plus gros manque de ma vie de supporter. Etant trop jeune pour l'avoir connu (je ne suis supporter de l'ASM "que" depuis 1999), j'ai du me contenter du peu de vidéos que l'on trouve sur youtube et qui relatent toujours ses exploits sous le maillot des Spurs.
Ce serait vraiment énorme d'avoir un film en ligne de lui sous nos couleurs :love:
Prions :ange:

juan brujo
23/06/2017, 12h07
https://media.giphy.com/media/dXygExw3ajySY/giphy.gif

https://media.giphy.com/media/tZbZKtKHtZPMc/giphy.gif

https://media.giphy.com/media/EVv5DOQeNyV3y/giphy.gif

https://media.giphy.com/media/PTROV8e5qqusg/giphy.gif

https://media.giphy.com/media/LMUHq9u4She5W/giphy.gif

https://media.giphy.com/media/RC5glzVZArqkU/giphy.gif

Boniface
23/06/2017, 12h32
Qu'est ce que c'est beau ce que tu nous a trouvé là :love:

La dernière vignette on dirait vraiment qu'il danse, en accord avec son défenseur et le ballon !

jay-esse-jay
23/06/2017, 12h42
Merci Juan. J'en pleure... :love::pleure:

Mimo
23/06/2017, 13h17
Magnifique.
Et dire que la plupart des amateurs de foot en France n'ont aucun souvenir de lui (je parle pas de ceux qui étaient trop jeunes à l'époque).
S'il avait joué à marseille ou Paris il serait considéré comme un dieu vivant.

overcool
23/06/2017, 13h41
C'est ce joueur qui m'a fait aimé l'ASM, j'avais 10 ans à l'époque :euh:

Manu@co
23/06/2017, 13h50
https://www.youtube.com/watch?v=gGLooIP5gdU

Quel touche de balle :love:

C'est seulement maintenant (ou alors juste a la vue de cette video) que je me rends compte qu'il aimait quand meme bien jouer avec le ballon dans les airs plutot qu'au sol.

Zezem
23/06/2017, 14h10
C'est qui qui met la praline dans la lulu sur le 3è gif?

Sur le dernier, le niveau du défenseur fait de la peine. Le mec se jette comme une pucelle sur chaque crochet. Même en district tu ne vois plus ça aujourd'hui

juan brujo
23/06/2017, 14h36
C'est qui qui met la praline dans la lulu sur le 3è gif?

Sur le dernier, le niveau du défenseur fait de la peine. Le mec se jette comme une pucelle sur chaque crochet. Même en district tu ne vois plus ça aujourd'hui

sur le 3e gif non c'est lui qui fait la talonnade décisive (complètement dingue d'ailleurs)

les gifs viennent d'un gars qui met ça dans les commentaires sur le site de so foot.

Zezem
23/06/2017, 14h39
J'avais bien vu que Glenny était à la talonnade subtile et gracieuse, mais pas moyen d'identifier le joueur qui met la magnifique tatane derrière.

juan brujo
23/06/2017, 14h45
https://www.youtube.com/watch?v=gGLooIP5gdU

Quel touche de balle :love:

C'est seulement maintenant (ou alors juste a la vue de cette video) que je me rends compte qu'il aimait quand meme bien jouer avec le ballon dans les airs plutot qu'au sol.

quand on voit une telle pureté on se demande pourquoi zidane ne cite que francescoli dans ses modèles...
on glisse sur de la soie.

juan brujo
23/06/2017, 14h49
J'avais bien vu que Glenny était à la talonnade subtile et gracieuse, mais pas moyen d'identifier le joueur qui met la magnifique tatane derrière.

ah ok pardon j'avais mal compris.
je n'arrive pas à reconnaitre le buteur non plus.
ferratge ptet ?

nanoroc
23/06/2017, 14h54
Rhôôôôôôôôh merci Juanito... :love:

Le Joueur, la Classe (bon, moins dans ses déclarations en tant que sélectionneur de l'Angleterre).

jay-esse-jay
23/06/2017, 16h49
Vous nous imaginez, avec Chula, se lever en hurlant sur chaque actions de classe qu'il nous faisait vivre ??? :rire2:

Lowry
23/06/2017, 17h13
ah ok pardon j'avais mal compris.
je n'arrive pas à reconnaitre le buteur non plus.
ferratge ptet ?

Ou Fabrice Mège qui avait une belle frappe de balle. Dommage on ne voit pas bien sur la vidéo.

jay-esse-jay
23/06/2017, 19h02
Ou Fabrice Mège qui avait une belle frappe de balle. Dommage on ne voit pas bien sur la vidéo.

Je penses aussi que c'est Mège...???