PDA

Voir la version complète : Pouf



Sorlininho
11/01/2006, 02h08
Vieri a rejoint le groupe

Christian Vieri, qui a effectué ses tests médicaux ce matin et cet après-midi, s'est entraîné ensuite avec le groupe monégasque, avant de parapher dans la soirée son contrat de dix huit mois avec l'AS Monaco et touchera un salaire annuel de 1,5M€. L'italien portera le numéro 36.




Réaction de Marco Di Vaio (AFP) :

"Je ne m'attendais pas du tout à son arrivée. Je savais que Monaco cherchait un attaquant, mais pas de ce calibre là. Je suis très content de son arrivée."

Réaction de Laurent Banide, coach adjoint (site officiel) :

« Vieri est doté d’un potentiel international et on espère que ses qualités permettront à Monaco de monter d’un cran tant au niveau des résultats que du classement. Il était en manque de match au Milan AC mais il faisait partie du groupe et par conséquent il a travaillé comme les autres. Ce n’est pas un problème à ce niveau-là car les joueurs s’adaptent rapidement. L’association avec Di Vaio ? Je pense qu’ils seront très complémentaires, j’espère que l’on aura une belle doublette. On a hâte de les voir tous les deux sur le terrain…»

Réaction de Francesco Guidolin (AFP) :

L'arrivée de Vieri est un très gros coup réalisé par Monaco...
Je le pense. Il faisait partie de notre liste. Même si les mots ne se traduisent pas toujours sur le terrain, j'ai toutefois confiance. Sa venue est une bonne nouvelle, je suis content. Vieri est un très grand joueur. Il a envie de jouer, de disputer la Coupe du monde. Il a l'esprit pour réussir ici. C'est une bonne nouvelle pour le football en général et italien en particulier.

Qu'est-ce qui vous plaît le plus chez lui ?
Christian fait un pari avec lui-même et démontre qu'il a très envie de le relever. Je sais qu'il touchera beaucoup moins d'argent qu'à Milan, il a donc fait des efforts financiers. S'il voulait une vie tranquille, il serait resté dans son confort. Cette attitude est très bonne. Il sera motivé à 100%. Je lui ai parlé au téléphone mais je le rencontre ce mardi (Vieri s'est rendu à La Turbie en fin d'après-midi, ndlr). Notre aventure commence. Pour aller au Mondial, il doit jouer. Sans ça, il ne peut même pas y penser. S'il est en forme, bien entraîné, il peut faire beaucoup pour lui et le club. C'est un joueur de pointe, très fort de la tête et très puissant. Il possède la capacité de faire jouer l'équipe. C'est vraiment le joueur qui manquait à Monaco.

Quel Vieri allons-nous voir ?
J'espère revoir le grand Vieri. Il lui faudra un temps d'adaption. Je souhaite qu'il retrouve la mentalité d'un garçon qui veut abattre une nouvelle frontière et montrer, sans polémique, qu'il est encore vivant. S'il est à son niveau, il jouera. Mais je ne lui ai pas garanti une place de titulaire. Cela n'aurait été correct ni vis-à-vis du groupe, ni vis-à-vis de lui. Il sera cependant qualifié pour la réception de Bordeaux samedi. La rumeur vous dit peu satisfait de son arrivée car il est difficilement gérable ?
Non, toutes les conditions sont réunies pour qu'il se relance et retrouve le goût du but. Je ne peux donc être que très satisfait. Moi, je ne crois pas aux personnes ingérables. Je crois au dialogue. Quand on est clair, cohérent et disponible, il n'y a pas de problème.

Chevanton et Adebayor vont-ils partir ?
Ce n'est pas le problème. Si un joueur démontre ses qualités dans le jeu et dans le comportement, il peut être tranquille. En revanche, on a encore besoin de joueurs. Mais comme d'habitude, les discussions se dérouleront dans le bureau de mes dirigeants.

Les arrivées de Di Vaio et Vieri vous obligent désormais à une qualification en Ligue des champions...
Je suis habitué à la pression et n'en ai pas peur. C'est comme les déclarations de Di Vaio (Avec Vieri, on va former un beau duo). Je partage son jugement. Mais tout doit se démontrer sur le terrain."

Source : http://www.asmfc.com/index.php?id=next&newsid=4239

Sorlininho
11/01/2006, 02h24
Vieri a rejoint le groupe

Christian Vieri, qui a effectué ses tests médicaux ce matin et cet après-midi, s'est entraîné ensuite avec le groupe monégasque, avant de parapher dans la soirée son contrat de dix huit mois avec l'AS Monaco et touchera un salaire annuel de 1,5M€. L'italien portera le numéro 36.




Réaction de Marco Di Vaio (AFP) :

"Je ne m'attendais pas du tout à son arrivée. Je savais que Monaco cherchait un attaquant, mais pas de ce calibre là. Je suis très content de son arrivée."

Réaction de Laurent Banide, coach adjoint (site officiel) :

« Vieri est doté d’un potentiel international et on espère que ses qualités permettront à Monaco de monter d’un cran tant au niveau des résultats que du classement. Il était en manque de match au Milan AC mais il faisait partie du groupe et par conséquent il a travaillé comme les autres. Ce n’est pas un problème à ce niveau-là car les joueurs s’adaptent rapidement. L’association avec Di Vaio ? Je pense qu’ils seront très complémentaires, j’espère que l’on aura une belle doublette. On a hâte de les voir tous les deux sur le terrain…»

Réaction de Francesco Guidolin (AFP) :

L'arrivée de Vieri est un très gros coup réalisé par Monaco...
Je le pense. Il faisait partie de notre liste. Même si les mots ne se traduisent pas toujours sur le terrain, j'ai toutefois confiance. Sa venue est une bonne nouvelle, je suis content. Vieri est un très grand joueur. Il a envie de jouer, de disputer la Coupe du monde. Il a l'esprit pour réussir ici. C'est une bonne nouvelle pour le football en général et italien en particulier.

Qu'est-ce qui vous plaît le plus chez lui ?
Christian fait un pari avec lui-même et démontre qu'il a très envie de le relever. Je sais qu'il touchera beaucoup moins d'argent qu'à Milan, il a donc fait des efforts financiers. S'il voulait une vie tranquille, il serait resté dans son confort. Cette attitude est très bonne. Il sera motivé à 100%. Je lui ai parlé au téléphone mais je le rencontre ce mardi (Vieri s'est rendu à La Turbie en fin d'après-midi, ndlr). Notre aventure commence. Pour aller au Mondial, il doit jouer. Sans ça, il ne peut même pas y penser. S'il est en forme, bien entraîné, il peut faire beaucoup pour lui et le club. C'est un joueur de pointe, très fort de la tête et très puissant. Il possède la capacité de faire jouer l'équipe. C'est vraiment le joueur qui manquait à Monaco.

Quel Vieri allons-nous voir ?
J'espère revoir le grand Vieri. Il lui faudra un temps d'adaption. Je souhaite qu'il retrouve la mentalité d'un garçon qui veut abattre une nouvelle frontière et montrer, sans polémique, qu'il est encore vivant. S'il est à son niveau, il jouera. Mais je ne lui ai pas garanti une place de titulaire. Cela n'aurait été correct ni vis-à-vis du groupe, ni vis-à-vis de lui. Il sera cependant qualifié pour la réception de Bordeaux samedi. La rumeur vous dit peu satisfait de son arrivée car il est difficilement gérable ?
Non, toutes les conditions sont réunies pour qu'il se relance et retrouve le goût du but. Je ne peux donc être que très satisfait. Moi, je ne crois pas aux personnes ingérables. Je crois au dialogue. Quand on est clair, cohérent et disponible, il n'y a pas de problème.

Chevanton et Adebayor vont-ils partir ?
Ce n'est pas le problème. Si un joueur démontre ses qualités dans le jeu et dans le comportement, il peut être tranquille. En revanche, on a encore besoin de joueurs. Mais comme d'habitude, les discussions se dérouleront dans le bureau de mes dirigeants.

Les arrivées de Di Vaio et Vieri vous obligent désormais à une qualification en Ligue des champions...
Je suis habitué à la pression et n'en ai pas peur. C'est comme les déclarations de Di Vaio (Avec Vieri, on va former un beau duo). Je partage son jugement. Mais tout doit se démontrer sur le terrain."

Source : http://www.asmfc.com/index.php?id=next&newsid=4239

Sorlininho
11/01/2006, 02h25
Vieri a rejoint le groupe

Christian Vieri, qui a effectué ses tests médicaux ce matin et cet après-midi, s'est entraîné ensuite avec le groupe monégasque, avant de parapher dans la soirée son contrat de dix huit mois avec l'AS Monaco et touchera un salaire annuel de 1,5M€. L'italien portera le numéro 36.




Réaction de Marco Di Vaio (AFP) :

"Je ne m'attendais pas du tout à son arrivée. Je savais que Monaco cherchait un attaquant, mais pas de ce calibre là. Je suis très content de son arrivée."

Réaction de Laurent Banide, coach adjoint (site officiel) :

« Vieri est doté d’un potentiel international et on espère que ses qualités permettront à Monaco de monter d’un cran tant au niveau des résultats que du classement. Il était en manque de match au Milan AC mais il faisait partie du groupe et par conséquent il a travaillé comme les autres. Ce n’est pas un problème à ce niveau-là car les joueurs s’adaptent rapidement. L’association avec Di Vaio ? Je pense qu’ils seront très complémentaires, j’espère que l’on aura une belle doublette. On a hâte de les voir tous les deux sur le terrain…»

Réaction de Francesco Guidolin (AFP) :

L'arrivée de Vieri est un très gros coup réalisé par Monaco...
Je le pense. Il faisait partie de notre liste. Même si les mots ne se traduisent pas toujours sur le terrain, j'ai toutefois confiance. Sa venue est une bonne nouvelle, je suis content. Vieri est un très grand joueur. Il a envie de jouer, de disputer la Coupe du monde. Il a l'esprit pour réussir ici. C'est une bonne nouvelle pour le football en général et italien en particulier.

Qu'est-ce qui vous plaît le plus chez lui ?
Christian fait un pari avec lui-même et démontre qu'il a très envie de le relever. Je sais qu'il touchera beaucoup moins d'argent qu'à Milan, il a donc fait des efforts financiers. S'il voulait une vie tranquille, il serait resté dans son confort. Cette attitude est très bonne. Il sera motivé à 100%. Je lui ai parlé au téléphone mais je le rencontre ce mardi (Vieri s'est rendu à La Turbie en fin d'après-midi, ndlr). Notre aventure commence. Pour aller au Mondial, il doit jouer. Sans ça, il ne peut même pas y penser. S'il est en forme, bien entraîné, il peut faire beaucoup pour lui et le club. C'est un joueur de pointe, très fort de la tête et très puissant. Il possède la capacité de faire jouer l'équipe. C'est vraiment le joueur qui manquait à Monaco.

Quel Vieri allons-nous voir ?
J'espère revoir le grand Vieri. Il lui faudra un temps d'adaption. Je souhaite qu'il retrouve la mentalité d'un garçon qui veut abattre une nouvelle frontière et montrer, sans polémique, qu'il est encore vivant. S'il est à son niveau, il jouera. Mais je ne lui ai pas garanti une place de titulaire. Cela n'aurait été correct ni vis-à-vis du groupe, ni vis-à-vis de lui. Il sera cependant qualifié pour la réception de Bordeaux samedi. La rumeur vous dit peu satisfait de son arrivée car il est difficilement gérable ?
Non, toutes les conditions sont réunies pour qu'il se relance et retrouve le goût du but. Je ne peux donc être que très satisfait. Moi, je ne crois pas aux personnes ingérables. Je crois au dialogue. Quand on est clair, cohérent et disponible, il n'y a pas de problème.

Chevanton et Adebayor vont-ils partir ?
Ce n'est pas le problème. Si un joueur démontre ses qualités dans le jeu et dans le comportement, il peut être tranquille. En revanche, on a encore besoin de joueurs. Mais comme d'habitude, les discussions se dérouleront dans le bureau de mes dirigeants.

Les arrivées de Di Vaio et Vieri vous obligent désormais à une qualification en Ligue des champions...
Je suis habitué à la pression et n'en ai pas peur. C'est comme les déclarations de Di Vaio (Avec Vieri, on va former un beau duo). Je partage son jugement. Mais tout doit se démontrer sur le terrain."

Source : http://www.asmfc.com/index.php?id=next&newsid=4239

Sorlininho
11/01/2006, 02h27
Vieri a rejoint le groupe

Christian Vieri, qui a effectué ses tests médicaux ce matin et cet après-midi, s'est entraîné ensuite avec le groupe monégasque, avant de parapher dans la soirée son contrat de dix huit mois avec l'AS Monaco et touchera un salaire annuel de 1,5M€. L'italien portera le numéro 36.




Réaction de Marco Di Vaio (AFP) :

"Je ne m'attendais pas du tout à son arrivée. Je savais que Monaco cherchait un attaquant, mais pas de ce calibre là. Je suis très content de son arrivée."

Réaction de Laurent Banide, coach adjoint (site officiel) :

« Vieri est doté d’un potentiel international et on espère que ses qualités permettront à Monaco de monter d’un cran tant au niveau des résultats que du classement. Il était en manque de match au Milan AC mais il faisait partie du groupe et par conséquent il a travaillé comme les autres. Ce n’est pas un problème à ce niveau-là car les joueurs s’adaptent rapidement. L’association avec Di Vaio ? Je pense qu’ils seront très complémentaires, j’espère que l’on aura une belle doublette. On a hâte de les voir tous les deux sur le terrain…»

Réaction de Francesco Guidolin (AFP) :

L'arrivée de Vieri est un très gros coup réalisé par Monaco...
Je le pense. Il faisait partie de notre liste. Même si les mots ne se traduisent pas toujours sur le terrain, j'ai toutefois confiance. Sa venue est une bonne nouvelle, je suis content. Vieri est un très grand joueur. Il a envie de jouer, de disputer la Coupe du monde. Il a l'esprit pour réussir ici. C'est une bonne nouvelle pour le football en général et italien en particulier.

Qu'est-ce qui vous plaît le plus chez lui ?
Christian fait un pari avec lui-même et démontre qu'il a très envie de le relever. Je sais qu'il touchera beaucoup moins d'argent qu'à Milan, il a donc fait des efforts financiers. S'il voulait une vie tranquille, il serait resté dans son confort. Cette attitude est très bonne. Il sera motivé à 100%. Je lui ai parlé au téléphone mais je le rencontre ce mardi (Vieri s'est rendu à La Turbie en fin d'après-midi, ndlr). Notre aventure commence. Pour aller au Mondial, il doit jouer. Sans ça, il ne peut même pas y penser. S'il est en forme, bien entraîné, il peut faire beaucoup pour lui et le club. C'est un joueur de pointe, très fort de la tête et très puissant. Il possède la capacité de faire jouer l'équipe. C'est vraiment le joueur qui manquait à Monaco.

Quel Vieri allons-nous voir ?
J'espère revoir le grand Vieri. Il lui faudra un temps d'adaption. Je souhaite qu'il retrouve la mentalité d'un garçon qui veut abattre une nouvelle frontière et montrer, sans polémique, qu'il est encore vivant. S'il est à son niveau, il jouera. Mais je ne lui ai pas garanti une place de titulaire. Cela n'aurait été correct ni vis-à-vis du groupe, ni vis-à-vis de lui. Il sera cependant qualifié pour la réception de Bordeaux samedi. La rumeur vous dit peu satisfait de son arrivée car il est difficilement gérable ?
Non, toutes les conditions sont réunies pour qu'il se relance et retrouve le goût du but. Je ne peux donc être que très satisfait. Moi, je ne crois pas aux personnes ingérables. Je crois au dialogue. Quand on est clair, cohérent et disponible, il n'y a pas de problème.

Chevanton et Adebayor vont-ils partir ?
Ce n'est pas le problème. Si un joueur démontre ses qualités dans le jeu et dans le comportement, il peut être tranquille. En revanche, on a encore besoin de joueurs. Mais comme d'habitude, les discussions se dérouleront dans le bureau de mes dirigeants.

Les arrivées de Di Vaio et Vieri vous obligent désormais à une qualification en Ligue des champions...
Je suis habitué à la pression et n'en ai pas peur. C'est comme les déclarations de Di Vaio (Avec Vieri, on va former un beau duo). Je partage son jugement. Mais tout doit se démontrer sur le terrain."

Source : http://www.asmfc.com/index.php?id=next&newsid=4239

Sorlininho
11/01/2006, 02h47
Vieri a rejoint le groupe

Christian Vieri, qui a effectué ses tests médicaux ce matin et cet après-midi, s'est entraîné ensuite avec le groupe monégasque, avant de parapher dans la soirée son contrat de dix huit mois avec l'AS Monaco et touchera un salaire annuel de 1,5M€. L'italien portera le numéro 36.




Réaction de Marco Di Vaio (AFP) :

"Je ne m'attendais pas du tout à son arrivée. Je savais que Monaco cherchait un attaquant, mais pas de ce calibre là. Je suis très content de son arrivée."

Réaction de Laurent Banide, coach adjoint (site officiel) :

« Vieri est doté d’un potentiel international et on espère que ses qualités permettront à Monaco de monter d’un cran tant au niveau des résultats que du classement. Il était en manque de match au Milan AC mais il faisait partie du groupe et par conséquent il a travaillé comme les autres. Ce n’est pas un problème à ce niveau-là car les joueurs s’adaptent rapidement. L’association avec Di Vaio ? Je pense qu’ils seront très complémentaires, j’espère que l’on aura une belle doublette. On a hâte de les voir tous les deux sur le terrain…»

Réaction de Francesco Guidolin (AFP) :

L'arrivée de Vieri est un très gros coup réalisé par Monaco...
Je le pense. Il faisait partie de notre liste. Même si les mots ne se traduisent pas toujours sur le terrain, j'ai toutefois confiance. Sa venue est une bonne nouvelle, je suis content. Vieri est un très grand joueur. Il a envie de jouer, de disputer la Coupe du monde. Il a l'esprit pour réussir ici. C'est une bonne nouvelle pour le football en général et italien en particulier.

Qu'est-ce qui vous plaît le plus chez lui ?
Christian fait un pari avec lui-même et démontre qu'il a très envie de le relever. Je sais qu'il touchera beaucoup moins d'argent qu'à Milan, il a donc fait des efforts financiers. S'il voulait une vie tranquille, il serait resté dans son confort. Cette attitude est très bonne. Il sera motivé à 100%. Je lui ai parlé au téléphone mais je le rencontre ce mardi (Vieri s'est rendu à La Turbie en fin d'après-midi, ndlr). Notre aventure commence. Pour aller au Mondial, il doit jouer. Sans ça, il ne peut même pas y penser. S'il est en forme, bien entraîné, il peut faire beaucoup pour lui et le club. C'est un joueur de pointe, très fort de la tête et très puissant. Il possède la capacité de faire jouer l'équipe. C'est vraiment le joueur qui manquait à Monaco.

Quel Vieri allons-nous voir ?
J'espère revoir le grand Vieri. Il lui faudra un temps d'adaption. Je souhaite qu'il retrouve la mentalité d'un garçon qui veut abattre une nouvelle frontière et montrer, sans polémique, qu'il est encore vivant. S'il est à son niveau, il jouera. Mais je ne lui ai pas garanti une place de titulaire. Cela n'aurait été correct ni vis-à-vis du groupe, ni vis-à-vis de lui. Il sera cependant qualifié pour la réception de Bordeaux samedi. La rumeur vous dit peu satisfait de son arrivée car il est difficilement gérable ?
Non, toutes les conditions sont réunies pour qu'il se relance et retrouve le goût du but. Je ne peux donc être que très satisfait. Moi, je ne crois pas aux personnes ingérables. Je crois au dialogue. Quand on est clair, cohérent et disponible, il n'y a pas de problème.

Chevanton et Adebayor vont-ils partir ?
Ce n'est pas le problème. Si un joueur démontre ses qualités dans le jeu et dans le comportement, il peut être tranquille. En revanche, on a encore besoin de joueurs. Mais comme d'habitude, les discussions se dérouleront dans le bureau de mes dirigeants.

Les arrivées de Di Vaio et Vieri vous obligent désormais à une qualification en Ligue des champions...
Je suis habitué à la pression et n'en ai pas peur. C'est comme les déclarations de Di Vaio (Avec Vieri, on va former un beau duo). Je partage son jugement. Mais tout doit se démontrer sur le terrain."

Source : http://www.asmfc.com/index.php?id=next&newsid=4239

Sorlininho
11/01/2006, 02h47
Vieri a rejoint le groupe

Christian Vieri, qui a effectué ses tests médicaux ce matin et cet après-midi, s'est entraîné ensuite avec le groupe monégasque, avant de parapher dans la soirée son contrat de dix huit mois avec l'AS Monaco et touchera un salaire annuel de 1,5M€. L'italien portera le numéro 36.




Réaction de Marco Di Vaio (AFP) :

"Je ne m'attendais pas du tout à son arrivée. Je savais que Monaco cherchait un attaquant, mais pas de ce calibre là. Je suis très content de son arrivée."

Réaction de Laurent Banide, coach adjoint (site officiel) :

« Vieri est doté d’un potentiel international et on espère que ses qualités permettront à Monaco de monter d’un cran tant au niveau des résultats que du classement. Il était en manque de match au Milan AC mais il faisait partie du groupe et par conséquent il a travaillé comme les autres. Ce n’est pas un problème à ce niveau-là car les joueurs s’adaptent rapidement. L’association avec Di Vaio ? Je pense qu’ils seront très complémentaires, j’espère que l’on aura une belle doublette. On a hâte de les voir tous les deux sur le terrain…»

Réaction de Francesco Guidolin (AFP) :

L'arrivée de Vieri est un très gros coup réalisé par Monaco...
Je le pense. Il faisait partie de notre liste. Même si les mots ne se traduisent pas toujours sur le terrain, j'ai toutefois confiance. Sa venue est une bonne nouvelle, je suis content. Vieri est un très grand joueur. Il a envie de jouer, de disputer la Coupe du monde. Il a l'esprit pour réussir ici. C'est une bonne nouvelle pour le football en général et italien en particulier.

Qu'est-ce qui vous plaît le plus chez lui ?
Christian fait un pari avec lui-même et démontre qu'il a très envie de le relever. Je sais qu'il touchera beaucoup moins d'argent qu'à Milan, il a donc fait des efforts financiers. S'il voulait une vie tranquille, il serait resté dans son confort. Cette attitude est très bonne. Il sera motivé à 100%. Je lui ai parlé au téléphone mais je le rencontre ce mardi (Vieri s'est rendu à La Turbie en fin d'après-midi, ndlr). Notre aventure commence. Pour aller au Mondial, il doit jouer. Sans ça, il ne peut même pas y penser. S'il est en forme, bien entraîné, il peut faire beaucoup pour lui et le club. C'est un joueur de pointe, très fort de la tête et très puissant. Il possède la capacité de faire jouer l'équipe. C'est vraiment le joueur qui manquait à Monaco.

Quel Vieri allons-nous voir ?
J'espère revoir le grand Vieri. Il lui faudra un temps d'adaption. Je souhaite qu'il retrouve la mentalité d'un garçon qui veut abattre une nouvelle frontière et montrer, sans polémique, qu'il est encore vivant. S'il est à son niveau, il jouera. Mais je ne lui ai pas garanti une place de titulaire. Cela n'aurait été correct ni vis-à-vis du groupe, ni vis-à-vis de lui. Il sera cependant qualifié pour la réception de Bordeaux samedi. La rumeur vous dit peu satisfait de son arrivée car il est difficilement gérable ?
Non, toutes les conditions sont réunies pour qu'il se relance et retrouve le goût du but. Je ne peux donc être que très satisfait. Moi, je ne crois pas aux personnes ingérables. Je crois au dialogue. Quand on est clair, cohérent et disponible, il n'y a pas de problème.

Chevanton et Adebayor vont-ils partir ?
Ce n'est pas le problème. Si un joueur démontre ses qualités dans le jeu et dans le comportement, il peut être tranquille. En revanche, on a encore besoin de joueurs. Mais comme d'habitude, les discussions se dérouleront dans le bureau de mes dirigeants.

Les arrivées de Di Vaio et Vieri vous obligent désormais à une qualification en Ligue des champions...
Je suis habitué à la pression et n'en ai pas peur. C'est comme les déclarations de Di Vaio (Avec Vieri, on va former un beau duo). Je partage son jugement. Mais tout doit se démontrer sur le terrain."

Source : http://www.asmfc.com/index.php?id=next&newsid=4239

Sorlininho
11/01/2006, 02h48
Vieri a rejoint le groupe

Christian Vieri, qui a effectué ses tests médicaux ce matin et cet après-midi, s'est entraîné ensuite avec le groupe monégasque, avant de parapher dans la soirée son contrat de dix huit mois avec l'AS Monaco et touchera un salaire annuel de 1,5M€. L'italien portera le numéro 36.




Réaction de Marco Di Vaio (AFP) :

"Je ne m'attendais pas du tout à son arrivée. Je savais que Monaco cherchait un attaquant, mais pas de ce calibre là. Je suis très content de son arrivée."

Réaction de Laurent Banide, coach adjoint (site officiel) :

« Vieri est doté d’un potentiel international et on espère que ses qualités permettront à Monaco de monter d’un cran tant au niveau des résultats que du classement. Il était en manque de match au Milan AC mais il faisait partie du groupe et par conséquent il a travaillé comme les autres. Ce n’est pas un problème à ce niveau-là car les joueurs s’adaptent rapidement. L’association avec Di Vaio ? Je pense qu’ils seront très complémentaires, j’espère que l’on aura une belle doublette. On a hâte de les voir tous les deux sur le terrain…»

Réaction de Francesco Guidolin (AFP) :

L'arrivée de Vieri est un très gros coup réalisé par Monaco...
Je le pense. Il faisait partie de notre liste. Même si les mots ne se traduisent pas toujours sur le terrain, j'ai toutefois confiance. Sa venue est une bonne nouvelle, je suis content. Vieri est un très grand joueur. Il a envie de jouer, de disputer la Coupe du monde. Il a l'esprit pour réussir ici. C'est une bonne nouvelle pour le football en général et italien en particulier.

Qu'est-ce qui vous plaît le plus chez lui ?
Christian fait un pari avec lui-même et démontre qu'il a très envie de le relever. Je sais qu'il touchera beaucoup moins d'argent qu'à Milan, il a donc fait des efforts financiers. S'il voulait une vie tranquille, il serait resté dans son confort. Cette attitude est très bonne. Il sera motivé à 100%. Je lui ai parlé au téléphone mais je le rencontre ce mardi (Vieri s'est rendu à La Turbie en fin d'après-midi, ndlr). Notre aventure commence. Pour aller au Mondial, il doit jouer. Sans ça, il ne peut même pas y penser. S'il est en forme, bien entraîné, il peut faire beaucoup pour lui et le club. C'est un joueur de pointe, très fort de la tête et très puissant. Il possède la capacité de faire jouer l'équipe. C'est vraiment le joueur qui manquait à Monaco.

Quel Vieri allons-nous voir ?
J'espère revoir le grand Vieri. Il lui faudra un temps d'adaption. Je souhaite qu'il retrouve la mentalité d'un garçon qui veut abattre une nouvelle frontière et montrer, sans polémique, qu'il est encore vivant. S'il est à son niveau, il jouera. Mais je ne lui ai pas garanti une place de titulaire. Cela n'aurait été correct ni vis-à-vis du groupe, ni vis-à-vis de lui. Il sera cependant qualifié pour la réception de Bordeaux samedi. La rumeur vous dit peu satisfait de son arrivée car il est difficilement gérable ?
Non, toutes les conditions sont réunies pour qu'il se relance et retrouve le goût du but. Je ne peux donc être que très satisfait. Moi, je ne crois pas aux personnes ingérables. Je crois au dialogue. Quand on est clair, cohérent et disponible, il n'y a pas de problème.

Chevanton et Adebayor vont-ils partir ?
Ce n'est pas le problème. Si un joueur démontre ses qualités dans le jeu et dans le comportement, il peut être tranquille. En revanche, on a encore besoin de joueurs. Mais comme d'habitude, les discussions se dérouleront dans le bureau de mes dirigeants.

Les arrivées de Di Vaio et Vieri vous obligent désormais à une qualification en Ligue des champions...
Je suis habitué à la pression et n'en ai pas peur. C'est comme les déclarations de Di Vaio (Avec Vieri, on va former un beau duo). Je partage son jugement. Mais tout doit se démontrer sur le terrain."

Source : http://www.asmfc.com/index.php?id=next&newsid=4239

Sorlininho
11/01/2006, 03h12
Vieri a rejoint le groupe

Christian Vieri, qui a effectué ses tests médicaux ce matin et cet après-midi, s'est entraîné ensuite avec le groupe monégasque, avant de parapher dans la soirée son contrat de dix huit mois avec l'AS Monaco et touchera un salaire annuel de 1,5M€. L'italien portera le numéro 36.




Réaction de Marco Di Vaio (AFP) :

"Je ne m'attendais pas du tout à son arrivée. Je savais que Monaco cherchait un attaquant, mais pas de ce calibre là. Je suis très content de son arrivée."

Réaction de Laurent Banide, coach adjoint (site officiel) :

« Vieri est doté d’un potentiel international et on espère que ses qualités permettront à Monaco de monter d’un cran tant au niveau des résultats que du classement. Il était en manque de match au Milan AC mais il faisait partie du groupe et par conséquent il a travaillé comme les autres. Ce n’est pas un problème à ce niveau-là car les joueurs s’adaptent rapidement. L’association avec Di Vaio ? Je pense qu’ils seront très complémentaires, j’espère que l’on aura une belle doublette. On a hâte de les voir tous les deux sur le terrain…»

Réaction de Francesco Guidolin (AFP) :

L'arrivée de Vieri est un très gros coup réalisé par Monaco...
Je le pense. Il faisait partie de notre liste. Même si les mots ne se traduisent pas toujours sur le terrain, j'ai toutefois confiance. Sa venue est une bonne nouvelle, je suis content. Vieri est un très grand joueur. Il a envie de jouer, de disputer la Coupe du monde. Il a l'esprit pour réussir ici. C'est une bonne nouvelle pour le football en général et italien en particulier.

Qu'est-ce qui vous plaît le plus chez lui ?
Christian fait un pari avec lui-même et démontre qu'il a très envie de le relever. Je sais qu'il touchera beaucoup moins d'argent qu'à Milan, il a donc fait des efforts financiers. S'il voulait une vie tranquille, il serait resté dans son confort. Cette attitude est très bonne. Il sera motivé à 100%. Je lui ai parlé au téléphone mais je le rencontre ce mardi (Vieri s'est rendu à La Turbie en fin d'après-midi, ndlr). Notre aventure commence. Pour aller au Mondial, il doit jouer. Sans ça, il ne peut même pas y penser. S'il est en forme, bien entraîné, il peut faire beaucoup pour lui et le club. C'est un joueur de pointe, très fort de la tête et très puissant. Il possède la capacité de faire jouer l'équipe. C'est vraiment le joueur qui manquait à Monaco.

Quel Vieri allons-nous voir ?
J'espère revoir le grand Vieri. Il lui faudra un temps d'adaption. Je souhaite qu'il retrouve la mentalité d'un garçon qui veut abattre une nouvelle frontière et montrer, sans polémique, qu'il est encore vivant. S'il est à son niveau, il jouera. Mais je ne lui ai pas garanti une place de titulaire. Cela n'aurait été correct ni vis-à-vis du groupe, ni vis-à-vis de lui. Il sera cependant qualifié pour la réception de Bordeaux samedi. La rumeur vous dit peu satisfait de son arrivée car il est difficilement gérable ?
Non, toutes les conditions sont réunies pour qu'il se relance et retrouve le goût du but. Je ne peux donc être que très satisfait. Moi, je ne crois pas aux personnes ingérables. Je crois au dialogue. Quand on est clair, cohérent et disponible, il n'y a pas de problème.

Chevanton et Adebayor vont-ils partir ?
Ce n'est pas le problème. Si un joueur démontre ses qualités dans le jeu et dans le comportement, il peut être tranquille. En revanche, on a encore besoin de joueurs. Mais comme d'habitude, les discussions se dérouleront dans le bureau de mes dirigeants.

Les arrivées de Di Vaio et Vieri vous obligent désormais à une qualification en Ligue des champions...
Je suis habitué à la pression et n'en ai pas peur. C'est comme les déclarations de Di Vaio (Avec Vieri, on va former un beau duo). Je partage son jugement. Mais tout doit se démontrer sur le terrain."

Source : http://www.asmfc.com/index.php?id=next&newsid=4239

Sorlininho
11/01/2006, 03h23
Vieri a rejoint le groupe

Christian Vieri, qui a effectué ses tests médicaux ce matin et cet après-midi, s'est entraîné ensuite avec le groupe monégasque, avant de parapher dans la soirée son contrat de dix huit mois avec l'AS Monaco et touchera un salaire annuel de 1,5M€. L'italien portera le numéro 36.




Réaction de Marco Di Vaio (AFP) :

"Je ne m'attendais pas du tout à son arrivée. Je savais que Monaco cherchait un attaquant, mais pas de ce calibre là. Je suis très content de son arrivée."

Réaction de Laurent Banide, coach adjoint (site officiel) :

« Vieri est doté d’un potentiel international et on espère que ses qualités permettront à Monaco de monter d’un cran tant au niveau des résultats que du classement. Il était en manque de match au Milan AC mais il faisait partie du groupe et par conséquent il a travaillé comme les autres. Ce n’est pas un problème à ce niveau-là car les joueurs s’adaptent rapidement. L’association avec Di Vaio ? Je pense qu’ils seront très complémentaires, j’espère que l’on aura une belle doublette. On a hâte de les voir tous les deux sur le terrain…»

Réaction de Francesco Guidolin (AFP) :

L'arrivée de Vieri est un très gros coup réalisé par Monaco...
Je le pense. Il faisait partie de notre liste. Même si les mots ne se traduisent pas toujours sur le terrain, j'ai toutefois confiance. Sa venue est une bonne nouvelle, je suis content. Vieri est un très grand joueur. Il a envie de jouer, de disputer la Coupe du monde. Il a l'esprit pour réussir ici. C'est une bonne nouvelle pour le football en général et italien en particulier.

Qu'est-ce qui vous plaît le plus chez lui ?
Christian fait un pari avec lui-même et démontre qu'il a très envie de le relever. Je sais qu'il touchera beaucoup moins d'argent qu'à Milan, il a donc fait des efforts financiers. S'il voulait une vie tranquille, il serait resté dans son confort. Cette attitude est très bonne. Il sera motivé à 100%. Je lui ai parlé au téléphone mais je le rencontre ce mardi (Vieri s'est rendu à La Turbie en fin d'après-midi, ndlr). Notre aventure commence. Pour aller au Mondial, il doit jouer. Sans ça, il ne peut même pas y penser. S'il est en forme, bien entraîné, il peut faire beaucoup pour lui et le club. C'est un joueur de pointe, très fort de la tête et très puissant. Il possède la capacité de faire jouer l'équipe. C'est vraiment le joueur qui manquait à Monaco.

Quel Vieri allons-nous voir ?
J'espère revoir le grand Vieri. Il lui faudra un temps d'adaption. Je souhaite qu'il retrouve la mentalité d'un garçon qui veut abattre une nouvelle frontière et montrer, sans polémique, qu'il est encore vivant. S'il est à son niveau, il jouera. Mais je ne lui ai pas garanti une place de titulaire. Cela n'aurait été correct ni vis-à-vis du groupe, ni vis-à-vis de lui. Il sera cependant qualifié pour la réception de Bordeaux samedi. La rumeur vous dit peu satisfait de son arrivée car il est difficilement gérable ?
Non, toutes les conditions sont réunies pour qu'il se relance et retrouve le goût du but. Je ne peux donc être que très satisfait. Moi, je ne crois pas aux personnes ingérables. Je crois au dialogue. Quand on est clair, cohérent et disponible, il n'y a pas de problème.

Chevanton et Adebayor vont-ils partir ?
Ce n'est pas le problème. Si un joueur démontre ses qualités dans le jeu et dans le comportement, il peut être tranquille. En revanche, on a encore besoin de joueurs. Mais comme d'habitude, les discussions se dérouleront dans le bureau de mes dirigeants.

Les arrivées de Di Vaio et Vieri vous obligent désormais à une qualification en Ligue des champions...
Je suis habitué à la pression et n'en ai pas peur. C'est comme les déclarations de Di Vaio (Avec Vieri, on va former un beau duo). Je partage son jugement. Mais tout doit se démontrer sur le terrain."

Source : http://www.asmfc.com/index.php?id=next&newsid=4239

Sorlininho
11/01/2006, 03h24
Vieri a rejoint le groupe

Christian Vieri, qui a effectué ses tests médicaux ce matin et cet après-midi, s'est entraîné ensuite avec le groupe monégasque, avant de parapher dans la soirée son contrat de dix huit mois avec l'AS Monaco et touchera un salaire annuel de 1,5M€. L'italien portera le numéro 36.




Réaction de Marco Di Vaio (AFP) :

"Je ne m'attendais pas du tout à son arrivée. Je savais que Monaco cherchait un attaquant, mais pas de ce calibre là. Je suis très content de son arrivée."

Réaction de Laurent Banide, coach adjoint (site officiel) :

« Vieri est doté d’un potentiel international et on espère que ses qualités permettront à Monaco de monter d’un cran tant au niveau des résultats que du classement. Il était en manque de match au Milan AC mais il faisait partie du groupe et par conséquent il a travaillé comme les autres. Ce n’est pas un problème à ce niveau-là car les joueurs s’adaptent rapidement. L’association avec Di Vaio ? Je pense qu’ils seront très complémentaires, j’espère que l’on aura une belle doublette. On a hâte de les voir tous les deux sur le terrain…»

Réaction de Francesco Guidolin (AFP) :

L'arrivée de Vieri est un très gros coup réalisé par Monaco...
Je le pense. Il faisait partie de notre liste. Même si les mots ne se traduisent pas toujours sur le terrain, j'ai toutefois confiance. Sa venue est une bonne nouvelle, je suis content. Vieri est un très grand joueur. Il a envie de jouer, de disputer la Coupe du monde. Il a l'esprit pour réussir ici. C'est une bonne nouvelle pour le football en général et italien en particulier.

Qu'est-ce qui vous plaît le plus chez lui ?
Christian fait un pari avec lui-même et démontre qu'il a très envie de le relever. Je sais qu'il touchera beaucoup moins d'argent qu'à Milan, il a donc fait des efforts financiers. S'il voulait une vie tranquille, il serait resté dans son confort. Cette attitude est très bonne. Il sera motivé à 100%. Je lui ai parlé au téléphone mais je le rencontre ce mardi (Vieri s'est rendu à La Turbie en fin d'après-midi, ndlr). Notre aventure commence. Pour aller au Mondial, il doit jouer. Sans ça, il ne peut même pas y penser. S'il est en forme, bien entraîné, il peut faire beaucoup pour lui et le club. C'est un joueur de pointe, très fort de la tête et très puissant. Il possède la capacité de faire jouer l'équipe. C'est vraiment le joueur qui manquait à Monaco.

Quel Vieri allons-nous voir ?
J'espère revoir le grand Vieri. Il lui faudra un temps d'adaption. Je souhaite qu'il retrouve la mentalité d'un garçon qui veut abattre une nouvelle frontière et montrer, sans polémique, qu'il est encore vivant. S'il est à son niveau, il jouera. Mais je ne lui ai pas garanti une place de titulaire. Cela n'aurait été correct ni vis-à-vis du groupe, ni vis-à-vis de lui. Il sera cependant qualifié pour la réception de Bordeaux samedi. La rumeur vous dit peu satisfait de son arrivée car il est difficilement gérable ?
Non, toutes les conditions sont réunies pour qu'il se relance et retrouve le goût du but. Je ne peux donc être que très satisfait. Moi, je ne crois pas aux personnes ingérables. Je crois au dialogue. Quand on est clair, cohérent et disponible, il n'y a pas de problème.

Chevanton et Adebayor vont-ils partir ?
Ce n'est pas le problème. Si un joueur démontre ses qualités dans le jeu et dans le comportement, il peut être tranquille. En revanche, on a encore besoin de joueurs. Mais comme d'habitude, les discussions se dérouleront dans le bureau de mes dirigeants.

Les arrivées de Di Vaio et Vieri vous obligent désormais à une qualification en Ligue des champions...
Je suis habitué à la pression et n'en ai pas peur. C'est comme les déclarations de Di Vaio (Avec Vieri, on va former un beau duo). Je partage son jugement. Mais tout doit se démontrer sur le terrain."

Source : http://www.asmfc.com/index.php?id=next&newsid=4239